Sep 23, 2021 14:29 UTC
  • Israël : une

Un raid au drone anti Algérie préparation? Après de très vastes incendies du mois d’août en Kabylie qui s'est avéré un premier raid en règle de l’entité sioniste par armée marocaine interposée contre l'Algérie, celle-ci vient de décider de façon urgente de la fermeture de son espace aérien aux avions civils et militaires marocains jusqu'au nouvel ordre: Après la suspension de l'accord de transfert de gaz algérien via le Maroc vers l’Afrique,

il s'agit d'une mesure qui témoigne des risques d'une proximité spatiale israélienne avec le ciel de l'Algérie. Le Haut Conseil de sécurité [algérien] (HCS) a pris cette décision en présence du président Abdelmajid Tebboune, d’autant plus que le Maroc continue ses actes provocateurs et hostiles contre Alger. Certes, les différences entre les deux pays ont des racines historiques et découlent de l’affaire du Sahara occidental. Et depuis la normalisation du Maroc avec Israël en contrepartie de la reconnaissance par l’administration US de l’époque de la souveraineté du Maroc sur cette région, la tension a monté d’un cran, étant donné que Rabat a permis maintenant et pour la première fois à un régime usurpateur qu’est Israël d’avoir une présence militaire dans la région Maghrébine.

Mais que s'est-il passé de si urgent pour qu'Alger décide de fermer son ciel? un site d’information marocain a également confirmé l’infiltration d’Israël dans la région, en annonçant la nouvelle de la visite imminente des responsables militaires israéliens à Rabat.

Il s’agit d’une visite au cours de laquelle les parties marocaines et israéliennes sont censées signer le projet d’implantation de plusieurs usines d’armement au Maroc, dans le cadre de la coopération stratégique Alger/Tel-Aviv dans le domaine militaire, et dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord signé entre les responsables marocains et israéliens en décembre 2020. Cette information fait suite à une autre diffusée plutôt cette semaine comme quoi l'entité sioniste prévoit de construire une usine de fabrication des drones kamikaze au Maroc, information que les experts ont interprété comme étant une tentative destinée à créer une base de drone aux portes de l'Algérie. 

Très curieusement cette annonce a coïncidé avec une autre, venue cette fois de la Ve flotte US à Bahreïn, qui a elle aussi annoncé son intention de vouloir lancer une Task Force de Drone 59 dans le golfe Persique, quitte à contrer la montée en puissance des capacités aériennes asymétriques de la Résistance. La guerre que l'entité sioniste compte déclencher contre l'Algérie et pour laquelle elle s'est exercée déjà au Sahara occidental en liquidant par drone des commandants du Front Polissario, aura-t-elle une forme dronesque? Si tel est le cas l'armée régulière algérienne dotée de l'un des meilleurs arsenaux classiques du monde devrait très rapidement de mettre à l'heure de la guerre asymétrique et créer des unités de combats irrégulières. 

Le journal espagnol “La Razón” a révélé il y a quelques jours, que Rabat avait déjà commencé à développer un projet de drones suicides, en coopération avec l’entreprise “Israel Aerospace Industries” (IAI). la Direction nationale de la cybersécurité d’Israël (The Israel National Cyber Directorate, INCD) a par ailleurs signé un accord de coopération avec le gouvernement marocain, dans le cadre duquel des entreprises israéliennes spécialisées dans le domaine étaient censées mettre technologies modernes dans ce domaine au Maroc.

En ce sens, les experts sont d'avis que la DCA algériennes devraient être renforcés par des pièces de défense à basse altitude. Mais dans le cadre d'une bataille qui pourrait ressembler à celle menée par la Turquie et Bakou contre l'Arménie en 2020, une DCA russe statique présente de très grosses failles. Et puis il y a les dispositifs de la guerre électronique coté russe mas aussi côté Résistance. 

Le complexe de système « Sepehr 110 », dévoilé en 2019 est destiné à l'origine à répondre aux besoins de communication des commandants à différents niveaux stratégiques, opérationnels, tactiques et martiaux et dans diverses conditions défensives ou offensives ainsi qu'en cas de crise et d'incident imprévu surtout qu'il dispose de plusieurs couches de communication pour la sécurité, les télécommunications HF et les communications urbaines, locales et régionales, y compris v/uhf, numérique, sécurisé, multibande, multicanal, Ds, FH, Adhoc, Cellular, Résistant. Mais Sepehr-110 est encore plus : il peut aussi brouiller les télécommunications, anti-GPS et anti-Radar, ce qu'il a fait en Syrie et à multiple fois, au point même de couper les liaison GPS dans le ciel d'Israël. Une usine de drones sionistes au Maroc, cela exige des antidotes et rapidement. 

Mots clés