Oct 21, 2021 19:27 UTC
  • Les agents allemands a Maarib?

Une salve de cinq missiles balistiques tirés contre une base saoudo-émiratie à Jizan au sud de l'Arabie saoudite et 35 officiers et pilotes saoudiens tués en un coup dans l'une des trois provinces frontalières avec le Nord yéménite dont la sécurité se doit d'être assurée par les forces spéciales anglo-américaines. Que ferait MBS? Aller voir ailleurs... Wagner russe ? Non pas encore il vaudrait peut-être mieux de frapper les portes des Allemands !

Des activistes saoudiens et des familles des forces saoudiennes tuées dans l'attaque de mardi soir par les forces armées yéménites à Jizan dans le sud de l'Arabie saoudite ont annoncé sur Twitter que 35  officiers et soldats avaient été tués  et des dizaines d'autres, blessés lors de cette attaque.

Le journaliste américain de la télévision Al-Araby, Zeyd Benjamin, a twitté  à ce sujet :

« Des officiers et des soldats tués lors de l'attaque au missile d’Ansarallah étaient des forces, cantonnées dans la base militaire de Jizan dans le sud de l'Arabie saoudite. »

« Un officier de l'armée saoudienne a été également tué à la frontière sud, bref la guerre est menée au cœur de l'Arabie saoudite sans que les Patriot US ou les forces britanniques puissent lever le petit doigt... C'est visiblement pour cette raison que MBS s'est souvenu des Allemands. En une publication française a dévoilé le démantèlement d’une cellule de recrutement de terroristes sur le territoire allemand, sponsorisée par Riyad. Dans son édition électronique du 20 octobre, le journal « Le Monde » a révélé, citant le parquet fédéral de Karlsruhe que « deux anciens soldats de la Bundeswehr soupçonnés d’avoir voulu former une entreprise terroriste avaient été arrêtés ».

 

Les deux suspects allemands ont été interpellés par des unités spéciales de la police fédérale, mercredi matin. Les domiciles de quatre autres suspects ont également été perquisitionnés.

En termes d'enquêtes préliminaires, les deux hommes, militaires arrêtés avaient l’intention de créer un groupe d’environ 150 terroristes visant à entrer en guerre avec les houthis à Maarib et pour les forcer à revenir à la table de négociations avec les Saoudiens.

Après des interpellations, le parquet fédéral de Karlsruhe a confirmé que les membres de ce groupe n’avaient aucune crainte du massacre des civils yéménites pour atteindre leur but [en faveur des Saoudiens].

Selon le Spiegel et le Tagesspiegel, Arend-Adolf G. et Achim A. auraient appartenu à des unités parachutistes de la Bundeswehr avant de travailler pour la société de sécurité allemande Asgaard, sorte de Blackwater allemand connue notamment pour ses activités en Irak, où elle a été chargée en particulier d’assurer la sécurité de l’ambassade d’Arabie saoudite à Bagdad.

Reste à savoir s'il s'agit d'un premier coup allemand ou si à l'orée d'une méga-capitale anglo-saxonne et alliés entendent laver leurs linges sales en public sur le dos des autres.

Mots clés