Dec 03, 2021 17:19 UTC
  • Syrie: Deir ez-Zor revient!

Des sources syriennes ont rapporté qu'environ 10 000 personnes dans la province syrienne de Deir ez-Zor avaient rejoint le processus de réconciliation nationale du pays.

« Commencé le 14 du mois dernier, le processus de réconciliation nationale se poursuit sous l’afflux des habitants qui s’y joignent », ont annoncé des sources syriennes.

Le correspondant de l’agence de presse syrienne, SANA a indiqué que des centaines d'habitants de la province syrienne de Deir ez-Zor ainsi que des déserteurs de l’armée syrienne affluaient depuis hier jeudi 2 décembre vers le centre de régularisation dans la ville d’al- Mayadine en banlieue sud-est de Deir ez-Zor, afin de régulariser leur situation et de revenir à la vie normale.

Le correspondant a souligné que le grand afflux que reconnaît le centre de réconciliation depuis deux jours reflète la satisfaction des habitants de la mise en place de cette mesure par l’État syrien pour renforcer la stabilité dans le gouvernorat.

La nouvelle intervient alors que le président du Parlement syrien, Hamouda Sabbagh, lors d'une rencontre avec l'ambassadeur indien à Damas, Mahindar Singh Kanyal, a souligné la nécessité d'approfondir et de renforcer les relations syro-indiennes, notamment au niveau parlementaire, pour servir  les intérêts des deux pays.

Hamouda Sabbagh a félicité l’ambassadeur Kanyal à l’occasion du début de ses missions en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Inde en Syrie, lui souhaitant tout le succès possible dans l’accomplissement de ses tâches.

Sabbagh a également salué la prise de position par l'Inde envers la Syrie qui lutte inlassablement contre le terrorisme à l’intérieur de ses frontières ; la Nouvelle Delhi ayant profité de chaque forum international pour évoquer les souffrances que subit le peuple syrien confronté au terrorisme, aux mesures économiques coercitives qui, imposées au pays, empêchent les Syriens d'accéder aux soins médicaux, à la nourriture et au carburant.

En allusion aux complots et mesures coercitives contre la Syrie, Kanyal a souligné que la résilience de la Syrie a mis l’échec les plans hostiles qui visent à porter atteinte à ses territoires et à son peuple, émettant l’espoir que la Syrie reviendra plus prospère que dans le passé sur la scène internationale.

« La Syrie a lutté contre le terrorisme pour se défendre elle-même et le reste du monde, ce qui est devenu clair pour la communauté internationale, parce que le terrorisme ne connaît pas de frontières », a poursuivi Kanyal.

Dans une interview accordée aux journalistes à l'issue de la rencontre, l'ambassadeur Kanyal a évoqué les relations culturelles, sociales et historiques entre la Syrie et l'Inde, soulignant la ferme position de son pays sur la nécessité de trouver une solution syrienne à la crise syrienne et le rejet de toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays.

Mots clés