Dec 25, 2021 19:38 UTC
  • Iran : Israël trahi par les Émirats?

La chaîne 12 de la télévision israélienne a reconnu que les Émirats arabes unis s'opposaient à toute action militaire contre l’Iran et rejetaient même son isolement politique et économique.

Les sources d'information en hébreu ont critiqué samedi les Émirats arabes unis pour leur divergence d’opinion en ce qui concerne une action militaire contre l’Iran.

L’agence de presse russe Sputnik citant la chaîne 12 de la télévision israélienne a rapporté : « Les Émirats arabes unis s'opposent aux tentatives sionistes d’utiliser l'option militaire contre l'Iran ; malgré qu’Abou Dhabi ait normalisé ses relations avec Tel-Aviv. »

Selon la chaîne israélienne, les Émirats arabes unis et le régime sioniste ont des coopérations bilatérales dans les domaines du tourisme, du commerce et même de la sécurité, mais les Émirats arabes unis ont montré que « la normalisation des relations » ne signifie pas une coopération militaire avec Israël et les États-Unis pour attaquer l'Iran.

« Abou Dhabi évite les menaces militaires directes lorsqu'il s'agit de dossiers plus sensibles (le cas nucléaire iranien) », ajoute le média.

Anwar Gargash, conseiller diplomatique du président des Émirats arabes unis, a déclaré lors d'une conférence internationale, il y a quelques semaines : « Nous devons éviter un conflit majeur qui pourrait impliquer les États-Unis ou d'autres pays de la région. Il est dans notre intérêt d'empêcher cela de quelque manière que ce soit. Nous essayons d'avoir des réseaux et des canaux de communication avec tous les pays, même ceux avec lesquels nous avons des différences. »

La chaîne israélienne a également ajouté : « les Émirats rejettent non seulement de menacer et de faire pression contre l’Iran, mais dénoncent également l'imposition d'un isolement politique ou économique contre le pays. » 

La visite de Cheikh Tahnoun ben Zayed, conseiller à la sécurité nationale des Émirats arabes unis à Téhéran pour rencontrer Ali Shamkhani, le secrétaire du Conseil national iranien ainsi que le président Ebrahim Raïssi, avait un autre message de la part d'Abou Dhabi.

Selon le rapport, la visite de Tahnoun en Iran a expliqué le fait que malgré les tensions entre les Émirats arabes unis et l'Iran depuis la normalisation des Emirats avec Israël, les relations entre les deux pays voisins sont solides et stables.

À cet égard, Yaakov Amidror, le conseiller à la sécurité israélienne dans le cabinet de Netanyahu, a souligné que le régime sioniste et les États-Unis n'avaient aucune option militaire contre l'Iran.

 

 

Mots clés