Jan 05, 2022 16:26 UTC
  • Ansarallah avertit les navires sionistes

La saisie du navire émirati dans les eaux du Yémen a fait comprendre à l’ennemi sioniste que ses agissements hostiles sur les îles yéménites ne resteraient pas sans riposte, a déclaré un haut responsable yéménite.

Le 3 janvier, Ansarallah a mis la main sur un navire battant pavillon des Émirats arabes unis qui transportait du matériel militaire ; ce développement, le plus important depuis le début de 2022, a déséquilibré, une fois de plus, les rapports de force au profit des Yéménites.

Dans la foulée, le porte-parole adjoint de l’armée et des Comités populaires du Yémen, Rached Aziz, a déclaré, lors d’une interview exclusive avec l’agence de presse iranienne Tasnim, que l’interception du navire émirati était une « opération préventive », fondée sur les données précises à propos de sa mission et des cargaisons qu’il transportait.    

« Cette opération fut unique dans son genre vu qu’elle a été accomplie sans confrontation militaire directe ni perte en vie humaine. Voici un mystère qui a stupéfié la coalition d’agression si bien que son désarroi se laisse voir à travers les déclarations et les interviews de ses dirigeants qui tentent d’inverser la réalité, à tout prix, même en dupant l’opinion publique. »

Lire aussi: Le laser Israélien pourra-t-il contrer les drones d'Ansarallah ?

Rached Aziz a continué : « De fausses informations que la coalition d’agression fournit mettent en évidence le niveau de choc qu’elle a subi, mais les Yéménites ne sont pas restés les bras croisés face à cette campagne d’intox et ont publié, via Harbi Press, des enregistrements vidéos et des photos de l’opération de l’arraisonnement, ce qui a largement contribué à l’effondrement du moral des forces de la coalition d’agression et a discrédité ses organes médiatiques. »

Selon le porte-parole adjoint de l’armée et des Comités populaires du Yémen, la grande importance militaire et stratégique de cette opération émane des points suivants :

  • La Force navale du Yémen a une surveillance impeccable sur les activités d’autres Forces navales dans les eaux territoriales du pays ainsi que dans les eaux internationales. Elle peut bien identifier et distinguer les navires de l’ennemi des navires-cargos dont la mission n’est pas hostile.
  • La récente opération fut porteuse d’un grand message à l’ennemi israélien : toute action militaire contre le Yémen aboutira à ce que les navires de la Marine israélienne ainsi que les bases où le régime fournit des formations militaires aux mercenaires soient réduits au néant et les agissements de l’ennemi sioniste sur les îles yéménites ne dureront pas et ne resteront sans riposte.
  • Si le navire saisi est pris pour cible, non seulement une nouvelle opération sera menée, mais en plus une double riposte serait attendue. Les détails ne sont pas à préciser pour des raisons sécuritaires.
  • Selon le chef d’état-major et le chef du renseignement de l’armée yéménite, tout agissement militaire hostile dans les eaux du Yémen rencontrera une réponse directe et les eaux du Yémen ne seront jamais sûres pour les agissements hostiles. Les Forces armées du Yémen savent bien quand et où mener leurs opérations et sont en mesure de surveiller impeccablement les cibles ennemies ainsi que les navires-cargos.

    Dans une autre partie de son interview, Rached Aziz a averti qu’au cas où la coalition d’agression et notamment les États-Unis ne tireraient pas de leçon de leurs erreurs passées, d’importantes localités stratégiques seraient prises pour cible pendant les prochains jours, grâce à des capacités militaires hybrides.

     

Mots clés