Feb 18, 2022 09:57 UTC
  •  À quoi ressemble le Kinzhal

Parmi tous les missiles performants dont dispose la République islamique d’Iran, Raad-500 est largement comparable au puissant Kinzhal russe, du point de vue de sa vitesse hypersonique qui atteint les 10 Mach.

Le missile russe Kinzhal a une portée et une vitesse annoncées de respectivement 2 000 km et 10 Mach (environ 12000 km/h) et il peut porter une ogive conventionnelle ou nucléaire. Et du côté iranien, le missile balistique hypersonique Raad-500, avec une portée supérieure à 1 000 kilomètres, ressemble bien donc au Kinzhal russe.

Le missile Raad-500 est l'un des missiles balistiques du pays qui, grâce à sa puissance inégalée, a pu jouer un rôle majeur dans l'important développement de la puissance militaire iranienne.

Doté d’un corps en composite qui lui fait peser environ la moitié du poids d’un missile balistique Fateh-110, le missile Raad-500 a une portée finale de 500 kilomètres et une vitesse de 10 Mach.

Raad-500 peut être propulsé par un réacteur de nouvelle génération conçu pour placer des satellites en orbite.

Le grand avantage du missile Raad-500 est que non seulement son corps, mais aussi son système de propulsion a été fabriqué de matériaux composites, ce qui en assure sa portée et sa précision. Raad-500 est en mesure de se déplacer à une vitesse allant jusqu’aux 10 Mach avant de toucher sa cible, ce qui prouve l’accès de l’Iran à la technologie des missiles à la vitesse hypersonique.

La technologie utilisée pour fabriquer ce missile permet la fabrication des lance-satellites légers à propulsion solide, des missiles sol-sol à la SER faible (Surface Équivalente Radar) et des missiles étant en mesure de faire des manœuvres brusques afin de contourner les boucliers antimissiles. Elle réduit également les coûts, augmente le taux de production et diminue la complication du processus de production.

Mots clés