May 13, 2022 18:42 UTC
  • Mer Rouge: le navire Dena frappe

La 80e flotte de la marine de l'armée iranienne a affronté des pirates vendredi matin après avoir reçu un message indiquant que des pirates non identifiés avaient attaqué un navire marchand iranien dans le golfe d'Aden, a déclaré la marine dans un communiqué.

Après que l'équipe d'escorte de la marine est arrivée dans la zone et ait échangé des coups de feu avec les pirates en fuite, les forces de la Marine ont réussi à déjouer leurs attaques et le navire marchand iranien est maintenant parti vers sa destination en toute tranquillité.

En raison de la présence de la piraterie depuis 2008, les flottes navales iraniennes sont constamment présentes dans le golfe d'Aden, la mer Rouge et l'océan Indien et escortent les flottes marchandes de l'Iran et d'autres pays.

Actuellement, la 80e flotte navale de l'armée iranienne accomplit sa mission avec le destroyer Alborz et le navire logistique Bushehr dans le golfe d'Aden et l'océan Indien.

Le tout dernier destroyer iranien, Dena, a rejoint la flotte de la marine iranienne. Avec 74 comme numéro de coque, le destroyer Dena constitue le 4e destroyer de classe Mowj actuellement en service dans la marine iranienne. Les autres destroyers de classe Mowj qui ont été construits dans le pays sont le Jamaran, le Damavand et le Sahand.

Le destroyer Dena pèse entre 1 300 et 1 500 tonnes et mesure environ 94 mètres de long et 11 mètres de large. Il est équipé de deux missiles surface-air Mehrab et de quatre missiles antinavires. Les autres armes comprennent un canon de 76 mm, un canon de 40 mm, deux canons de 20 mm et deux lance-torpilles. Il dispose également d'une zone d'atterrissage pour hélicoptères.

Le radar optimisé Asr étant une antenne réseau à commande de phase 3D est installé sur ce navire. Son modèle initial a une portée de 200 km et le nouveau modèle installé sur le destroyer Dena a une portée de 300 km qui est capable de couvrir un rayon de 360 degrés.

Les autres spécifications du destroyer Dena sont les suivantes :

- Radars en bande S et en bande X, radar de surveillance aérienne 3D, site de traitement radar, sonars de subsurface et d'échosondage ;

- les systèmes de télécommunication de surface et de subsurface, le réseau électronique intégré, les systèmes de navigation, le système de compas et de sondeur magnétique ;

- le système de détection des incendies, les systèmes électro-optiques au niveau du stabilisateur et du synchronisateur ;

- le système d'alerte et de lutte contre les attaques radiologiques, biologiques et chimiques, le système de climatisation, les douches anti-pollution, les systèmes d'adoucissement de l'eau et de traitement de l'air compact ;

- la navigation automatique, quatre centrales électriques d'une puissance de 550 kw, ainsi que les systèmes d'électricité, de navigation et de télécommunication d'urgence, et le système de sauvetage et de secours en cas d'incendie ;

- les systèmes de guerre électronique et de traitement électronique des données, les paillettes (armée) et les systèmes FLIR maritimes ;

- le système météorologique complet et la capacité de ravitaillement des hélicoptères.

Mots clés