May 24, 2022 10:09 UTC
  • Iran: le coup de F-14!

L'Iran capable de fabriquer des avions aux côtés d'une multitude de drones? Le contre-amiral Habibollah Sayyari,le coordinateur, a qualifié les progrès de l'armée dans le domaine des drones de rapides et appropriés.

« Aujourd’hui, nous pouvons fournir à tout pays qui le souhaite nos drones. Nous sommes en mesure de répondre à nos propres besoins et à ceux des autres pays », s’est-il félicité.

 

L’embargo sur les armes imposé par l’Union européenne et l’ONU en application de la résolution 2231 du Conseil de sécurité, qui avait endossé en 2015 l’accord sur le nucléaire iranien, a expiré le 18 octobre 2020 et aucun mécanisme n’a été prévu pour lui succéder.

Le 18 octobre, Téhéran a annoncé que l’interdiction sur la vente d’armes et d’équipements militaires lourds à l'Iran était levée et qu'il pouvait désormais exporter des armements sur la base de ses propres politiques.

Le 17 mai, l'armée iranienne a inauguré une ligne de production d'un nouveau drone militaire au Tadjikistan, une première pour les deux pays. Une cérémonie y a eu lieu en présence du général Mohammad Bagheri, chef d'état-major des forces armées iraniennes.

Lire plus : Irak, Gaza, Yémen, Liban: l'Iran prépare une Armée de l'air "intégrée" composée de milliers de drones synchrones

Auparavant, des photos de drones iraniens étaient publiées par les médias vénézuéliens et éthiopiens, mais il n'y a jamais eu de nouvelles officielles sur la vente ou le lancement d'une usine de drones iraniens dans un pays étranger.

En allusion au grand exercice de drones qui se tiendra dans un proche avenir, le contre-amiral Sayyari s’est exprimé en ces termes : « Nous devons adapter nos capacités de fabrication aux dernières technologies. Aujourd'hui, les forces armées jouissent d'un savoir-faire. La tenue des exercices sont indispensables au test de nos produits. Par exemple, lors de l'exercice Zolfaghar-1400, les unités de drones ont démontré leur capacité et leur efficacité. »

« Malgré un budget militaire réduit, l'Iran déploie plus de drones armés que de nombreux pays qui dépensent deux ou trois fois plus pour la défense », confirme dans un article du 14 septembre 2021 la revue américaine The National Interest.

Divers types de drones, notamment Kaman-22 et Kaman-12, Mohajer, Arash, Ababil et etc…ont été exposés le 18 avril à Téhéran lors d’un défilé organisé à l'occasion de la Journée nationale de l'armée iranienne en mars. Mais les drones ne sont pas les seules spécialités. L'Iran travaille ses capacités de combats aériennes. Ainsi, des experts de la base de l'armée de l'air iranienne dans la ville centrale d'Ispahan ont remis,en état  un avion de chasse F-14.

« L'armée de l'air a réussi à remettre en état un avion de chasse F-14, qui était immobilisés depuis 18 ans », a déclaré le commandant de l'armée de l'air iranienne, le général de brigade Hamid Vahedi avant d'ajouter que, des milliers de pièces de l'avion de chasse ont été remplacées ou réparées au cours du processus de révision.

« Nous avons également pu mettre à jour l'équipement et le radar de cet avion », s’est-il réjoui.

L’an dernier, les experts d’une base de l'armée de l'air située dans la ville de Machhad, dans le nord-est du pays, ont révisé un avion de chasse F-5.

Alors double capacité asymétrique régulière aérienne? Ce n'est pas sans raison si l'Iran fabrique des drones de grande taille car il s'est déjà engagé sur la voie de la fabrication des avions .

le rédacteur en chef du journal en ligne Rai al-Youm fait d'ailleurs allusion dans un article du récent à cette double capacité commentant le drone à large aile drone Kaman-22 .

« Le drone Kaman-22 est presque un avion et il est désormais devenu une source de préoccupation majeure pour les institutions militaires israéliennes parce qu’il peut facilement atteindre les profondeurs de la Palestine occupée et l’Iran en a des centaines et même plus. Kaman-22 est capable de transporter une variété de munitions et il est doté d’une gamme d’équipements de combat, de guerre optique et électronique et est conçu sur la base des exigences opérationnelles de l’armée de l’air. Avec une durée de vol estimée à environ 24 heures et une longue portée, le drone Kaman-22 est capable d’effectuer diverses missions : combat, surveillance et reconnaissance, en utilisant une quantité importante de munitions. Il confère ainsi une capacité de combat supérieure à l’armée de l’air iranienne....C'est un drone qui accompagne aussi des F-14 et c'est cette double capacité asymétrique et régulière qui inquiète l'adversaire. 

 

Mots clés