Jun 30, 2022 18:08 UTC
  • Maghawir al-Thawra en Ukraine

La Central Intelligence Agency (CIA) des États-Unis recrute les membres du groupe terroriste Daech qui sont détenus dans des prisons et des camps sous contrôle kurde (les Forces démocratiques kurdes en Syrie activement soutenues par les Etats-Unis), pour les envoyer plus loin en Ukraine, a déclaré une source informée à l’agence russe Sputnik.

« Selon les informations disponibles, la CIA américaine recrute activement des daechistes, détenus dans des prisons et des camps contrôlés par les FDS basées dans le nord-est de la Syrie. Les Américains transfèrent des terroristes détenus par leurs alliés kurdes vers leurs installations sous prétexte de mener une enquête supplémentaire dans le cadre du soi-disant rapatriement des terroristes (venus depuis l’étranger pour semer la terreur en Syrie) vers l'Europe », a indiqué la source, cité ce jeudi 30 juin par l’agence russe.

« À ce jour, les Kurdes ont déjà livré aux États-Unis plusieurs dirigeants de haut rang de Daech et environ 90 combattants, principalement parmi les citoyens des pays de l'UE, de l'Irak, de la République tchétchène russe et du Xinjiang chinois », a ajouté la source. Pour l'instant, les États-Unis prévoient de déployer les terroristes sur la zone où se trouve leur base militaire d'al-Tanf située dans le sud de la Syrie.

« À l'avenir, Washington a l'intention d'envoyer ces daechistes en Ukraine pour qu'ils participent aux actions militaires contre les forces armées russes », a renchéri la source.

Le rapport intervient alors que le service de renseignement extérieur russe avait évoqué plus tôt cette année des preuves des entraînements par les États-Unis d’un groupe de membres de Daech qui se prépare à s’installer en Ukraine.

Selon le rapport de l’une des principales agences de presse russe, Itar-Tass, Sergueï Ivanov, le chef du SVR ou Service des renseignements extérieurs de la fédération de Russie, a déclaré que les États-Unis s’occupent actuellement de la formation de 500 membres du groupe terroriste Daech à cette fin.

« Selon les informations reçues par le Service des renseignements extérieurs, les États-Unis engagent activement des membres, même d’organisations terroristes internationales, y compris du groupe Daech, en tant que mercenaires pour prendre part à des opérations de combat en Ukraine », a-t-il déclaré.

M. Ivanov a noté qu’en avril dernier, avec la participation des services spéciaux américains, une soixantaine de combattants de Daech âgés de 20 à 25 ans ont été libérés des prisons contrôlées par les Kurdes syriens. Ils ont été transférés dans la zone de la base militaire américaine d’al-Tanf, située en Syrie près de la frontière avec la Jordanie et l’Irak, pour un entraînement au combat en vue de leur transfert ultérieur sur le territoire ukrainien.

« Selon le Service des renseignements extérieurs, ladite base militaire et ses environs se sont depuis longtemps transformés en une sorte de "hub" terroriste où jusqu’à 500 mercenaires à la solde de Washington et autres terroristes sont "recyclés" », a encore déclaré le porte-parole du SVR.

 

Mots clés