Jul 25, 2022 19:42 UTC
  • Cisjordanie: Jénine encercle Israël

Une armée palestinienne pluri couches? Alors que Gaza ses missiles et roquettes tiennent lieu de force aérospatiale, la Cisjordanie, Jénine, Naplouse et Khan Younès représentent désormais l'armée de terre palestinienne. Et cette armée palestinienne a déjà vaincu l'ennemi.

Alors que la résistance armée des Palestiniens s'étend chaque jour un peu plus en Cisjordanie, l’armée israélienne s’alarme d’une tendance croissante à échapper à la conscription.

Selon les données obtenues par le journal Israel Hayom, entre 2 400 et 2 500 jeunes Israéliens se sont soustraits au service militaire en 2020, et environ 3 100 en 2021. De même, au cours des premiers mois de 2022, des dizaines de personnes ne se seraient pas présentées au bureau de conscription, ajoute la source.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a promis de la « fermeté » contre ceux qui enfreignent la loi et se soustraient au service militaire, et a insisté sur les efforts de sa direction des ressources humaines pour établir un dialogue formel entre de différentes autorités et l’armée israélienne dans le but de stimuler le recrutement. « En plus de ces efforts, la police militaire travaille dur dans le but d’arrêter ceux qui se soustraient au service militaire, afin qu'ils servent dans l’armée ou régularisent leur statut selon les besoins », indique le communiqué.

L’inquiétude des responsables militaires israéliens devient plus significative, lorsqu’on découvre dans l’actualité que la Résistance palestinienne se répand un peu partout en Cisjordanie.

Cité par l’agence de presse palestinienne Shehab, Mahmoud Mardawi, responsable du bureau politique du mouvement de résistance islamique de la Palestine, Hamas, en Cisjordanie, a annoncé la nouvelle comme suit : « La Résistance palestinienne s’étend constamment à Naplouse, à Jénine et sur toute la Cisjordanie ; l’opération israélienne Kasser Al-Amwaj ne pourra jamais empêcher notre peuple de continuer la résistance. »

« Ce qui est en train de se produire aujourd’hui à Naplouse montre que notre peuple avance sur la voie de la Résistance. Pas question de céder ; notre peuple poursuivra la résistance face au régime occupant, tout comme les combattants palestiniens qui poursuivent la résistance à Naplouse, à Jénine et dans toutes les villes de la Cisjordanie. »

Le responsable du service politique du Hamas en Cisjordanie a également ajouté : « Par l’assassinat ou l’arrestation des combattants palestiniens, l’Autorité autonome cherche à détruire ou affaiblir la Résistance, mais notre peuple saura laisser derrière lui tous ces agissements. »

Dans la nuit de samedi 23 à dimanche 24 juillet, deux combattants palestiniens sont tombés en martyre après plusieurs heures d’affrontements accrus avec des militaires sionistes dans le secteur ancien de Naplouse en Cisjordanie. « Naplouse a concrétisé aujourd’hui le message que notre peuple tient à véhiculer : il est invincible, il ne capitulera pas », a annoncé le mouvement Hamas suite à cet événement.
 

« La résistance sous toutes ses formes dont et surtout la résistance armée est le seul moyen de chasser les usurpateurs de notre patrie », indique le texte.

Le Hamas a ajouté que la Résistance restera toujours le casse-tête de l’ennemi, avant de souligner que « le peuple palestinien ne permettra jamais que ce régime poursuive ses crimes et agressions racistes avec l’appui des puissances malveillantes et capitulardes ».

« Naplouse risque de devenir une seconde Jénine, c’est ce qui inquiète le plus les services de sécurité israéliens », a annoncé la chaîne 10 de la télévision israélienne, en allusion à la fois aux événements de Jénine, autre ville cisjordanienne qui semble devenir le foyer de la Résistance dans cette zone.

Reste à voir quelle sera la réaction de la Résistance aux agissements israéliens ; or, un groupe de colons sioniste ont fait une agression dans l’esplanade de Ghazali pas loin de Bab al-Asbat à l’endroit où se trouve la Mosquée al-Aqsa, pour y faire des rituels talmudiques. De même, des organisations sionistes ont appelé aux rassemblements et aux agressions sur la Mosquée al-Aqsa le 7 août prochain, jour anniversaire de la soi-disant destruction d’un temple juif.
 

C’est dans un tel contexte que l’ancien Premier ministre Naftali Bennett a décliné l’offre de son successeur d’occuper le poste de ministre des Affaires étrangères par intérim pendant la période électorale en cours.

Selon la chaîne de télévision Kan, le Premier ministre Yaïr Lapid a suggéré que Bennett - qui occupait le poste de Premier ministre suppléant depuis la disparition de la coalition dans le cadre de l’accord de rotation conclu lors de la formation du gouvernement - devienne ministre des Affaires étrangères jusqu’après les élections du 1er novembre.

 

Mots clés