Aug 06, 2022 13:05 UTC

Depuis son bureau au Pentagone, le ministre américain de la Guerre qui s’inquiète déjà des missiles hypersoniques chinois à tirer contre les bases US en Pacifique devrait avoir à l’heure qu’il est une drôle de tête.

Pourquoi ? ce samedi à l’aube, Austin qui en mai 2021 avait échoué à se procurer des missiles Tamir pour charger les batteries des Dôme de fer de Netanyahu et qui tout au long de 2021 et une partie de cette année de 2022 a travaillé à ce que l’Epée de Qods ne se reproduit plus a reçu un appel paniqué du ministre sioniste de la Guerre n’ont pas pour lui annoncé « la capitulation des Palestiniens pro –Iran » dont deux commandants ont été supprimés de la scène en l’espace de quelques jours mais les gémissement du Sioniste comme quoi «  Israël travaille à un retour rapide au calme» .

Or ce vœu pieux le Sioniste l’a formulé au bout de seulement 12 heures à compter depuis le raid visant le domicile du commandant martyr du JIP et alors que déjà 16 tonnes de bombes et de missiles ont été largué sur Gaza. Ce qui fait que le compte n’y est pas du tout. A peine quelques heures après cette conversation téléphonique, les agences viennent de faire état de l’annulation de tous les vols en provenance des Etats Unis vers la Palestine occupée ainsi que du départs d’un premier contingent d’officiers US d’Israël.

C’est que la seconde vague de pilonnage balistique commencé ce matin contre Sderot et Ashdod implique des surprises à savoir des missiles lourds et de longue portée qui n’ont rien avoir avec les Grad amélioré d’hier soir qui eux, le JIP les a utilisé pour rendre économiquement ruineux ce nouvel aventurisme. Ce samedi, et pour la première fois quatre missiles ont frappé l’aéroport de Ben Gourion d’où ces vols US qui ont été annulés ?

les sirènes d’alarme ne cessent de retentir à Gush Dan, banlieue huppé de Tel-Aviv, tout comme à Qods occupé signe que la fiabilité du bouclier anti missile sur quoi le Pentagone voulait fonder sa DCA intégrée avant de la placer sous le commandement sioniste et l’étendre à six pays golfiens n’est pas du tout fiable puisque entre Gaza et Qods il y a une distance de quelques dizaines de km et que tout ce trajet bourré de batteries de DCA les missiles à longue portée du JIP le font sans accroc aucun ! Pire, une toute dernière information fait état des premiers missiles Fajr-5 s’abattant directement sur les batteries de Défense aérienne à Amomim, une colonie dans le nord de la bande de Gaza.

Austin a aussi été briefé sur le bilan des blessés sionistes, 13 dont deux militaires à Ashkol  alors même que cela fait 72 heures que l’entité a ouvert des abris sous terrains partout à travers le front sud et le centre  et qu’en principe les colons qui s’y sont enterrés auraient dû avoir  la peau sauve. La létalité des missiles palestiniens en hausse ? Ceci fait que « l’offensive US/Israël » contre gaza que l’armée israélienne aurait décidée sur base d’une hypothèse celle d’une «  non implication du Hamas » et qui selon ses calculs devraient tout au plus ne durer qu’une semaine a toutes les chances de s’étaler sur plusieurs semaines, surtout que le Jihad islamique l’a dit tout à l’heure, sont objectif consiste «  à entraîner l’entité dans une guerre d’usure » et surtout «  à nuire à son front intérieur ».

Quels en sont alors les risques immédiats ?  Une extension du conflit à la mer dans la mesure où le JIP possède des missiles côte mer et il en possède de bons et que déjà l’an dernier il a réussi d’en tirer contre la bande côtière de Tel-Aviv quitte à le faire retentir aux oreilles des Sionistes. Et si le JIP n’avait après tout pour mission que d’étendre cette campagne d’attaque aux sites gaziers offshores du sud d’Israël et ce en prévision à de cette autre campagne anti gaz d’Israël qui aura pour point de départ Karish et pour le principal acteur le Hezbollah ? d’ailleurs le communiqué de la Résistance libanaise émis hier soir était pleine d’allusions et affirmait se tenir « jusqu’au bout aux côtés de Gaza ». D’ailleurs les sources palestiniennes viennent de faire état de l’entrée en scène tout à l’heure des « drones de Jénine », ces appareils que le JIP avait dévoilés en mai à l’occasion du premier anniversaire d’Epée de Qods.

Or Jenine c’est un peu un parent du drone « Mersad 1 » du Hezbollah dont trois exemplaires ont mis au pas tour à tour l’Armée de l’air et la marine israélienne le 2 juillet quand ils se sont approché de Karish dans le cadre d’un essaim synchrone et parfaitement furtif aux Dôme de fer. Si ces pressentiments sont justes, il y aurait alors la première étincelle d’une guerre que l’axe US /Israël craint le plus et pour le quel Hochstein a même été jusqu’à jeter du lest cette semaine en acceptant de suspendre ses travaux de forages à Karish, à savoir la méga bataille gazière en Méditerranée et partant une grave saignée énergétique anti camp US alors que la Russie s’apprête dixit les sources de renseignement british à changer de tactique en Ukraine, un changement qui pourrait ne pas être sans rapport avec ses toutes nouvelles retrouvailles avec la Résistance illustrées par des drones iraniens en partance pour l’Ukraine, des satellites iraniennes à lancer à bord des Soyouz russe entre autres.

Israël vient-il de creuser par ses propres mains un méga traquenard dans lequel il tomberait la tête en premier quitte à s’y entraîner l’Amérique ? ou dit autrement, la tentative US/Israël de casser l’équation de force anti sioniste en Gaza tout en liquidant le Hezbollah palestinien pour priver le camp d’en face de la possibilité de mener une guerre multifront s’est-elle contre ses planificateurs ? Mille fois oui puisque faire la distinction entre JIP et Hamas et ne se limiter qu’au JIP cela veut dire se priver de la possibilité d’une campagne aérienne massive et « conséquente » comme le disent les analystes sionistes ce matin. 

Austin a donc parfaitement raison de faire la tête de ses mauvais jours puisqu’à l’heure qu’il est les Sionistes n’osent toujours pas par crainte des Igla et Strella de Gaza d’y envoyer leurs F 15 et F16 et l’heure est aux missiles stand off qui coûtent terriblement chère. Mais ce n’est pas tout : en effet ce vendredi, l’axe US/Israël a fait une autre terrifiante découverte : si en 2021, la Russie tenait rigueur à Gaza et à l’axe de la Résistance de harceler les Sionistes russophones d’Ashkelon et d’Ashdod, en cet août 2022, elle a l’air de prendre directement part à la campagne !

Des avions de guerre russes repérés au-dessus de Tartous lors d'une opération militaire israélienne dans la bande de Gaza.

L'apparition d'avions militaires au large des côtes syriennes s'est avérée tout à fait inattendue, alors qu'elle a coïncidé avec l'opération militaire israélienne en cours dans la bande de Gaza, ce qui peut indiquer que l'aviation russe a fourni une assurance à la défense aérienne syrienne au cas où Tsahal tenterait d'organiser agression contre la République arabe.

Des informations sur l'apparition d'avions militaires russes dans le ciel de Tartous ont été annoncées par journaliste Édition syrienne de SAA News, qui a publié les informations pertinentes sur sa chaîne Telegram. Aucun détail n'est donné à ce sujet, cependant, apparemment, l'apparition d'avions russes au-dessus de Tartous a été enregistrée tard dans la nuit.

L'une des raisons de l'apparition probable d'avions russes au large des côtes syriennes pourrait être la forte activité de l'aviation israélienne dans l'est de la mer Méditerranée, et partant les mesures préventives prises par la Russie. Mais  Poutine n’en est pas restée là car il semblerait que l’opération de Gaza devrait en toute logique déboucher sur une mise « hors d’état de nuire de l’axe US/Israël en Syrie au Liban bref en Méditerranée orientale : Aussi ce jeudi, la Russie a frappé pour la seconde fois depuis fin juin, les repaires des terroristes pro US à al -Tanf, base illégale US à Homs où il y a une zone « no fly » de 55 km de largeur spécialement à l’intention de l’armée israélienne.
Enfin il y avait puisque déjà en octobre 2021 la Résistance l’a frappé à coup de drones avant de le mettre hors usage. Et cette seconde frappe en deux mois des Russes n’est qu’un plus destiné histoire de faire comprendre aux Yankee et à leurs poulains israéliens que la Russie fait désormais, elle aussi de la Résistance. A quoi rime ceci ? très clairement à ce que lka Syrie pourrait ne pas compter se confiner cette fois à jouer un rôle dans l’ombre et à participer officiellement à Epée de Qods 2. Israël saura –t-il jouer sur trois front Gaza, Sud Liban, Syrie alors que l’armée de l’air russe veille à la bonne santé du ciel syrien ?

 

 

Mots clés