Aug 13, 2022 16:48 UTC
  •  Syrie : comment chasser le Sultan?

L'imposture du Sultan n'a duré que 48 heures! Jeudi, son ministre des Affaires étrangères a prétendu avoir rencontré son homologue syrien, vendredi quelques mercenaires ont manifesté à Azaz et brûlé le drapeau turc, un false flag destiné à revenir à la case départ et samedi, la Turquie a attaqué l'armée syrienne. Que faut-il faire pour en finir avec Erdogan? Passer à l'offensive?

Des sources syriennes ont annoncé que la Russie avait organisé des réunions entre les FDS et l'armée syrienne, afin de déployer les forces de l'armée syrienne dans la banlieue d'Al-Tabqa, dans la banlieue nord de Raqqa.

Le journal syrien Al-Watan a rapporté qu'un groupe d'officiers russes avait organisé une réunion entre l'armée syrienne et les FDS dans la ville d'Al-Tabqa, durant ces derniers jours.

 

Lors de la réunion, la question du déploiement de l'armée syrienne dans la banlieue nord de Raqqa et aux alentours de Taqa sur la rive droite de l'Euphrate, a été discutée.

 

Aussi, lors de la réunion, les centres de déploiement des forces de l'armée syrienne, après le retrait des forces des FDS ont été déterminés.

A noter qu’il s’agit du troisième groupe de forces de l'armée syrienne qui est entré dans la zone au cours des deux derniers mois.

La ville de Tabaqa et ses environs sont sous le contrôle des FDS et l'aéroport militaire de cette ville est sous le contrôle des forces russes. Au cours des derniers mois, la Russie a renforcé sa présence dans cet aéroport et y a déployé des systèmes S-300.

Ceci entre dans le cadre des accords entre les FDS et les forces de l'armée syrienne dans le but de déployer les forces de l'armée syrienne aux frontières pour faire face aux menaces turques.

 

 

 

 

Des sources syriennes locales dans la banlieue nord de la province de Raqqa ont annoncé que les forces de l'armée turque et les groupes terroristes sous leur commandement ont bombardé certains villages à la périphérie de la région d’Ain Issa et de la route internationale M4 lors des attaques d’artillerie.

 

Selon SANA, l'armée turque et les groupes armés soutenus par la Turquie continuent leurs attaques contre les villages et les régions sécurisés du nord des provinces de Raqqa, Hassaké et Alep. Lors de ces attaques, un certain nombre de citoyens syriens ont perdu la vie, plusieurs autres ont été blessés et beaucoup de dégâts ont été causés forçant les habitants de la région à se déplacer.

 

 

 

Après que le ministre turc des Affaires étrangères Çavuşoğlu a annoncé sa brève rencontre avec le ministre syrien des Affaires étrangères Faisal Mekdad, l'opposition syrienne du nord de la province d'Alep a manifesté contre Ankara et a brûlé le drapeau turc.

Se sentant trahis par la Turquie, des opposants en colère sont descendus dans les rues de la ville d'Azaz, près de la frontière turque et au nord de la province d'Alep, et ont brûlé le drapeau turc.

Des opposants en colère ont scandé des slogans contre les positions du ministre turc des Affaires étrangères.

 

Dans la ville d'Al-Ra'i, des manifestants ont bloqué le passage d'une patrouille turque sur l'une des routes principales et ont exprimé leur protestation en brûlant des pneus et en bloquant la route avec des pierres.

Mots clés