Aug 16, 2022 17:07 UTC
  • 3e parade militaire d'Ansarallah!

Décrivant l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis comme des marionnettes entre les mains des États-Unis, Mahdi Al-Mashat, chef du Conseil politique suprême du Yémen a déclaré que les armes américaines livrées aux mercenaires de la coalition saoudo-émiratie ne leur servirions à rien devant les frappes aux missiles et aux drones de la Résistance yéménite.

Il a fait ce commentaire lors d’un grand défilé militaire des forces de réserve et d’intervention centrale dans le gouvernorat yéménite d’Amran tenu mardi 16 août en présence de Mahdi Al-Mashat, le chef du Conseil politique suprême du Yémen et d’autres hauts responsables yéménites.

Il a ajouté que le soi-disant fracas des manœuvres américaines en mer Rouge et dans le golfe d’Aden n’était même pas capable de créer un iota de peur auprès des combattantes yéménite avant d’avertir l’ennemi de scénarios surprenants de la Résistance yéménite dans les jours à venir.

Qualifiant de longue évasion l’exercice conjoint américano-saoudien qui se déroule à Yanbu sous le nom de code « Native Fury 22 » il a annoncé que plus les ennemis insisteraient sur la poursuite de l’agression et du blocus contre le Yémen, plus notre volonté de le détruire augmenterait.

Le président du Conseil politique suprême a salué la fermeté du peuple palestinien soulignant la position claire et ferme de la République du Yémen sur la cause palestinienne.

“L’agression contre le Yémen et son blocus sont le résultat de sa position ferme et claire contre le régime d’occupation d’Israël, qui doit se retirer immédiatement de la terre de Palestine”, a-t-il indiqué.

Conjointement à la parade militaire la cérémonie de remise des diplômes de deux brigades des provinces d’Ibb, Taëz et Al-Dale s’est tenue avec le soutien du gouvernement de salut national du Yémen avec le défilé baptisé Al-Aqsa Al-Sharif dans la province d’Ibb.

Le défilé a eu lieu avec le soutien du Conseil politique suprême du Yémen, et son objectif a été déclaré de faire face à d’éventuelles options militaires si le cessez-le-feu humanitaire ne réussit pas. Les forces militaires yéménites ont piétiné les drapeaux américain et israélien lors du défilé Al-Aqsa Al-Sharif.

Malgré l’embargo naval et aérien, le Yémen a atteint des capacités fiables dans le domaine de la défense et de la puissance militaire, et la construction de divers drones et missiles opérationnels est un exemple de ces succès.

Le président du Conseil politique suprême du Yémen, Mahdi al-Mashat, a évoqué les progrès militaires du Yémen et a déclaré que le pouvoir de défense de l’armée yéménite et des Comités populaires augmentait malgré le blocus du pays par la coalition saoudienne.

Il a également souligné le rôle destructeur des États-Unis au Yémen et a demandé aux Yéménites de défendre l’indépendance et l’intégrité de leur pays.

 

Mots clés