Jan 10, 2017 13:13 UTC
  • Les USA nous ont menti (ASL)

Les terroristes de l’Armée syrienne libre (ASL), proches d’Ankara, en sont désormais à accuser les États-Unis « de les avoir lâchés et d’avoir menti à l’opposition syrienne ».

Le porte-parole de l’ASL, Ossama Abou Zayed, accuse le président sortant Obama d’« avoir fait pendant six ans de fausses promesses à l’opposition syrienne ». « J’ai à formuler d’acerbes critiques contre l’administration Obama pour avoir noyé l’opposition syrienne dans de fausses illusions », dit Abou Zayed, cité par le site Enab Baladi.

Zayed a toutefois affirmé avoir fondé de bons espoirs sur la nouvelle administration américaine (espoirs partagés par Ankara, NDLR). « Obama est à blâmer ; il nous a menti et en plus il a signé un accord nucléaire avec l’Iran », a dit le porte-parole, en écho à ce que pensent les soutiens saoudiens et turcs des terroristes en Syrie.

La Turquie et l’Arabie saoudite n’ont pas caché leur joie de voir le président américain élu choisir une équipe très anti-iranienne.

« Je vais demander à Trump de choisir de “bons alliés sur le terrain” pour lutter plus efficacement contre Daech. L’élimination de Daech demande de la persévérance et il faudrait surtout renoncer à chercher des objectifs politiques de court terme », a déclaré Abou Zayed, qui se dit inquiet de voir Trump « si désireux de se rallier à la Russie », pays qui est partenaire de l’Iran et qui « soutient le dictateur Assad ».

Les propos du porte-parole de l’ASL, groupe terroriste dont les chefs sont basés à Istanbul, font écho aux récentes déclarations du président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui croit que les relations de son pays avec les États-Unis connaîtront une nette amélioration sous Trump. 

 

Mots clés