Jan 20, 2017 09:25 UTC
  • Plusieurs soldats syriens tués par «l’opposition modérée» retrouvés à l’est d’Alep

Fuyant la ville d’Alep, les terroristes du groupe Front du Levant ont exécuté plusieurs soldats de l’armée syrienne gouvernementale, a déclaré l’ambassadeur syrien à l’Onu.

Suite à la libération des quartiers est de la ville d'Alep, les autorités syriennes ont retrouvé 23 cadavres dans l'école Moukhadass, dans le quartier as-Sukkari, apprend-t-on d'une lettre que le chargé d'affaires de l'ambassade syrienne auprès de l'Onu, Munzer Munzer, a adressée au secrétaire général et au président du Conseil de sécurité de l'Onu.

« L'école servait à abriter le quartier général du Front du Levant, que certains pays considèrent comme un groupe de "l'opposition syrienne modérée" », lit-on dans le document.

Les autorités syriennes ont réussi à identifier au moins 20 victimes, tous des soldats de l'armée syrienne gouvernementale. En outre, elles ont retrouvé par la suite 37 autres cadavres, dont l'identité reste à préciser.

« La plupart des victimes ont la gorge tranchée, d'autres ont été tués par balle ou sont morts suite à des tortures », souligne la lettre.

 

Source: RT

Mots clés