Apr 14, 2018 12:39 UTC
  • Moscou: en frappant la Syrie, la coalition US cherchait à torpiller le travail de l'OIAC

Les États-Unis et leurs alliés avaient pour but de saper le travail des inspecteurs de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques dans le secteur de la ville syrienne de Douma, selon le ministère russe de la Défense.

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du 13 au 14 avril des sites des infrastructures militaires de la Syrie. Les alliés ont tiré plus de 100 missiles de croisière air-sol (l'année dernière, l'aérodrome militaire syrien de Shayrat avait déjà été attaqué par 59 missiles) dont la plupart ont été abattus à l'approche de leurs objectifs.

Moscou a violement fustigé les frappes, affirmant que par leurs actions, les États-Unis laissaient faire les terroristes en Syrie. La Russie a également annoncé samedi convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu.

 

Source: Sputnik

Mots clés