Nov 05, 2018 10:41 UTC
  • S-300: Israël appelle à l'aide l'OTAN

Les autorités israéliennes ont, à maintes reprises, exprimé leurs inquiétudes quant à la capacité militaire et balistique du Hezbollah et des groupes de résistance palestiniens en cas de guerre. À cet effet, la force aérienne israélienne vient d'organiser un exercice militaire d’envergure, a rapporté Mehr news. Ces exercices pourraient toutefois ne pas uniquement être destinés à contrer une éventuelle attaque aux missiles du Hezbollah.

L’US Air Force, l’Italie, la Croatie, le Canada, les Pays-Bas et la République tchèque participent à cet exercice baptisé « les anges du ciel », qui prendra fin le 15 novembre.

Il s’agit de l’exercice le plus important de ces dernières années. Les habitants des régions centrale et méridionale de la Palestine occupée ont donc été témoins du nombre impressionnant d’avions de combat survolant le ciel d'Israël. Certaines sources y voient surtout un message destiné à la Russie qui semble déterminée à en finir une bonne fois pour toute avec toute éventuelle frappe israélienne en Syrie. 

Le 3 novembre, Rai al-Youm a fait état d'une lettre d'avertissement envoyée par Moscou aux autorités israéliennes. La Russie aurait explicitement déclaré que l’aviation de ce régime n’avait toujours pas le droit de voler dans l’espace aérien syrien et que la Russie considérerait toute opération militaire de Tel-Aviv comme une violation de ses lignes rouges.

Rai al-Youm indique que depuis la destruction d’un Iliouchine Il-20 russe, les médias israéliens contrairement au passé n’ont plus parlé de telles attaques, car les attaques israéliennes ont en effet pris fin. La manœuvre aérienne d'envergure d'Israël avec les pays de l'OTAN signifierait toutefois qu'Israël n'a toujours pas lâché prise et qu'il continue à chercher à réduire d'une manière ou d'une autre la marge de manœuvre des batteries des S-300 que l'armée syrienne a déployées à travers tout le territoire syrien. 

 

Mots clés

commentaires