Sep 19, 2019 14:28 UTC
  • Hezbollah: drones d'Israël se trahissent!

Le ministre libanais de la Défense, Élias Bou Saab, a précisé lors d’un point de presse ce jeudi 19 septembre que les attaques de drones menées par Israël contre Zahiya sud dans la banlieue de Beyrouth au Liban étaient l’acte d’hostilité le plus dangereux qui ait été perpétré depuis la fin de la guerre de 33 jours.

« Ces drones avaient décollé de l’aéroport de Habonim en Palestine occupée », a-t-il déclaré.

« Les drones israéliens ont mis en danger les avions civils au-dessus de l’aéroport international de Beyrouth », a déploré Élias Bou Saab cité par Al-Mayadeen.

« Ces aéronefs étaient des drones militaires et non pas civils. Israël a voulu envoyer des drones accompagnés d’un autre avion. L’un de ces drones transportait 4,5 kilogrammes d’explosifs et un autre avait 4 ailes et 8 moteurs. L’un de ces drones avait l’intention de perpétrer une attaque contre Beyrouth. Un autre drone était capable de transporter une charge de 17,4 kilogrammes. Ce drone avait décollé de l’aéroport de Habonim, dans le district de Haïfa, en Palestine occupée. Le ministère de la Défense avait indiqué la trajectoire de ces drones qui étaient déjà entrés dans l’espace aérien libanais », a expliqué le ministre libanais de la Défense.

« Ce que je viens de vous détailler est la preuve que les agressions israéliennes contre le Liban ne cesseront pas. Leur nature a changé, un changement considéré comme dangereux par le droit de la guerre. L’armée libanaise a décidé de défendre fermement son territoire », a-t-il souligné.

« L’ennemi israélien gérait les opérations de ces drones. Le Liban est en train de défendre ses droits légitimes, il n’est pas du tout un agresseur. L’armée libanaise ne s’est jamais livrée à une agression, mais elle n’a pas manqué non plus à répondre aux agressions », a fait remarquer Bou Saab.

« L’armée libanaise dispose de drones qu’elle utilise pour se défendre contre les violations de l’espace aérien libanais », a-t-il expliqué.

Mots clés

commentaires