Sep 20, 2019 19:40 UTC

La Russie et la Chine ont opposé, hier jeudi 19 septembre, leur veto à une résolution de l’Allemagne, de la Belgique et du Koweït imposant un cessez-le-feu à Idlib en Syrie.

Ces deux membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies ont rejeté la résolution anti-syrienne du Conseil de sécurité appelant à soutenir les groupes terroristes et armés dans la province syrienne d’Idlib.

Comment évaluez-vous cette nouvelle tentative anti-syrienne au sein du conseil de sécurité et la prise de position russe et chinoise en faveur de la poursuite de la lutte contre les terroristes à Idlib ?

Fabrice Beaur, expert pour l’ONG EODE, nous répond.

 

Mots clés

commentaires