Oct 08, 2019 11:11 UTC
  • Iran: les USA vont lâcher Israël?

Que voit Israël à travers le lâchage par les États-Unis des Kurdes face à l'invasion turque? Une leçon à tirer. Naphtalie Benet, chef de file de la droite dite nouvelle d'Israël n'écarte plus désormais le remake de ce scénario pour Israël et prône ceci :" Israël devra s'appuyer sur soi-même". Seul ennui?

L'entité sioniste ne saura survivre sans l'assistance américaine. "Je compathie avec les Kurdes et prie pour eux, alors qu'ils font l'objet d'une invasion impitoyable turque. Mais dans tout ceci il y a une leçon à tirer. Il faut qu'Israël se défend soi-même. Nous ne devrons jamais confier notre sort aux autres, y compris à notre grand ami, les États-Unis, dit-il suggérant la non fiabilité de l'ami américain. 

Depuis la frappe au drone de la Résistance yéménite contre l'Arabie saoudite et le refus US de "riposter", le régime de Tel-Aviv se trouve face à un nouveau défi, se protéger seul. Le cabinet sécuritaire israélien du dimanche 6 octobre a été dominé par un"projet de DCA" fictionnel qui devrait contrer les "attaques au missile de croisière surprises" de l'Iran. Ce lundi, le chef d'état-major israélien Aviv Koutchavi bluffait encore en affirmant ceci : “Nous ne laisserons pas le mal atteindre Israël et si c’est le cas, nous réagirons avec puissance.” 

Mais même les milieux militaires israéliens ne le croient pas. DEBKAfile, site proche du renseignement de l'armée sioniste reconnait à quel point  l'attaque contre Aramco constitue un choc insurmontable : " l’armée israélienne fait maintenant face à sa mission la plus difficile. Comment surmonter l’échec qu’a été le fait qu'aucun radar américain ou israélien, balayant l’Iran, qu’il soit terrestre, maritime, aérien ou par satellite, n’ait pas donné l’alerte pour se préparer à l'attaque au drone et au missile contre des installations pétrolières saoudiennes, même après qu’ils se soient trouvés sur leur trajectoire aérienne? Personne dans la région n’a rien remarqué jusqu’à ce que les missiles et les drones yéménites aient réellement explosé sur leurs cibles saoudiennes, les frappant avec une précision exceptionnelle. Il faut présumer qu’avec toutes les précautions exposées par le chef d’état-major, ni Israël ni les États-Unis n’ont résolu l’énigme de la manière dont les pro-Iraniens ont réussi à déboussoler tous les systèmes de défense régionaux et locaux les plus avancés".

Cette obsession ne quitte pas non plus les troupes au sol d'Israël. Selon le journal Israel Hume, " Harakat Hezbollah al-Nujaba (HHN) ne cesse de guetter les frontières nord d'Israël. Il est là physiquement et tend à envahir médiatiquement la toile.  Ce mouvement est actif dans les médias et diffuse des vidéos en hébreu contre Israël. C'est une guerre sur un double front, militairement et médiatiquement et le second aspect prépare le premier. », a écrit Israel Hume.

"En ce sens, écrit le journal, les propos du chef d'état-major, le général Kouchavi rassurent de moins en moins. Au sol Israël est guetté au tournant et dans le ciel, notre supériorité militaire est remise en cause. Reste à savoir si cette stratégie de guerre préventive que prônent certains milieux, alors que les États-Unis tendent à quitter la région, saura nous éviter la catastrophe. Après le lâchage des Kurdes, et le départ des Américains d'al-Udeid ( Qatar) qui dit que Washington nous appuiera dans notre guerre contre l'Iran", se demande le journal. 

 

Mots clés

commentaires