Oct 22, 2019 19:17 UTC

Le président syrien s’est déplacé, triomphalement, dans la province d’Idlib pour rendre visite aux forces de l’armée syrienne qui mènent, depuis quelque temps, une lutte acharnée contre les groupes terroristes soutenus entre autres par la Turquie.


Sur place, le président syrien a durci le ton contre son homologue turc Recep Tayyip Erdogan qu’il a qualifié de « voleur » :


« Erdogan est un voleur. Il a volé, hier, les usines, le blé et le pétrole de la Syrie. Il est aujourd’hui en train de voler le territoire syrien. »


Comment analyser les propos du président syrien ?


Philippe Hugon, reporter de guerre, nous répond.

 

Mots clés

commentaires