Dec 09, 2019 07:05 UTC
  • Syrie: les USA frapperont les S-400?

Alors que l'armée syrienne et la Russie ne cessent de renforcer leurs positions dans le nord-est de la Syrie, des sources russes ont fait état d'une nouvelle provocation US :

Un avion de reconnaissance américain de type Boeing Poseidon anti-sous-marin a été repéré dans la nuit de dimanche à lundi près des bases militaires russes en Syrie, selon Avia.Pro, le site russe spécialisé dans les affaires militaires qui relève que l'incident est "bien notable" puisqu'"il se produit pour la première fois depuis plusieurs semaines", quitte à soulever des questions d'experts sur le nouvel intérêt du Pentagone pour les bases militaires russes. " D'autant plus, ajoute le site, qu'il s'agit d'un avion de combat doté d'armements qui pourront être utilisés "pour détruire des cibles de surface et des sous-marins". 

Depuis la mi-novembre, la Russie a déployé une base militaire à Qamichli, sur les frontières avec la Turquie où elle déploie outre des unités de radar, des unités d'hélicoptères chargées de mener des missions de patrouille dans la région du nord-est syrien. 

A en juger par les informations fournies par le compte Twitter d'IntelSky, l'avion américain serait un Boeing P-8 Poseidon anti-sous-marin avec le numéro d'immatriculation P8-NOREG, qui a volé le long de toute la côte syrienne, à partir de la base de la marine russe à Tartous et terminant sa mission d'espionnage non loin de la base aérienne militaire russe Hmeimim dans la province de Lattaquié. Le site russe affirme ne pas connaitre l'objectif de la mission de l'avion militaire américain mais relève que les experts ont souvent remarqué une concomitance entre l'apparition des avions espion US près des bases russes en Russie et des assauts au drone ou au missile contre la base aérienne de Hmeimim. 

Il y a quelques jours, l'US Navy a annoncé l'envoi de son plus grand porte-avions en Méditerrannée. Il s'agit d'un groupe d'attaque de porte-avions américains dirigé par le porte-avions nucléaire USS Harry Truman qui a passé le détroit de Gibraltar et qui se dirige actuellement vers des bases militaires russes situées le long de la côte syrienne. «Le groupe de porte-avions USS Harry Truman (ACG) comprend un croiseur lance-missiles, plusieurs destroyers et un sous-marin nucléaire de missile de croisière Tomahawk de la sixième flotte de l'US Navy, et sa mission inclut aussi la mer Méditerranée. Selon Military Observer, l'USS Harry Truman appareillera au large des côtes de la Syrie pendant un certain temps mais sa mission reste pour le moment incertaine. 

Les observateurs politiques qui soulignent un intérêt de plus en plus croissant des Etats-Unis et de l'OTAN pour limiter la casse en Syrie n'excluent pas un acte de provocation US/OTAN contre la Russie et ce, au large de la Syrie. C'est sans doute en prévision d'une telle perspective que la Russie a déployé un réseau de Pantsir le long des territoires syriens. 

 

 

Mots clés

commentaires