Jan 16, 2020 21:31 UTC
  • Russie: l'Irak défie les USA

Ali al-Ghanemi, membre de la Commission de la défense nationale et de la sécurité du Parlement irakien, a qualifié les sanctions américaines d’inefficaces et mis l’accent sur le fait que Bagdad était libre d'équiper ses troupes.

« Les sanctions américaines contre l’Irak ont besoin du feu vert des décideurs américains », a-t-il déclaré au site d’information Baghdad Today. 

Il est d’avis que si les États-Unis imposent des sanctions contre l’Irak, elles ne sont que des sanctions de façade qui ne seront pas appliquées.

« En vertu de la Constitution, l’Irak est autorisé à acheter les armes dont il a besoin compte tenu du contexte tendu sur le terrain », a-t-il ajouté.

« L’achat de système S-400 russe nécessite une surveillance russe et une formation militaire des forces irakiennes », a-t-il souligné.

Le président de la Commission de la défense nationale et de la sécurité du Parlement irakien, Mohammad-Reza Taleb, a pour sa part appelé la Russie à intervenir pour garder l’Irak loin des affrontements régionaux et internationaux.

« Durant ces 16 dernières années, les États-Unis ont traité l’Irak comme un pays occupé et non pas comme un pays souverain... Équiper l’armée irakienne par la Russie est moins coûteux que par les États-Unis », a-t-il fait remarquer.

Mots clés

commentaires