Jan 17, 2020 08:28 UTC
  • Syrie: Ankara sert les intérêts d'Israël?

Selon la chaîne d’information libanaise, al-Mayadeen Israël et la Turquie partagent des intérêts communs pour prolonger la crise en Syrie et affaiblir ainsi le gouvernement de Damas.

Israël a utilisé le ciel dans la région d’al-Tanf, contrôlée par les États-Unis, pour lancer une frappe aérienne contre la base T-4 située près de la province de Homs. Cette fois, les actions américano-israéliennes se sont heurtées aux nouvelles menaces brandies par la Turquie.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan et son ministre de la Défense, Hulusi Akar ont proféré des menaces contre la Syrie et ont une fois de plus parlé de la création d'une zone de sécurité en Syrie. Les responsables turcs ont déclaré qu'ils continueraient à en parler avec leurs homologues russes. Le plan turco-israélien visant à maintenir la tension en Syrie est basé sur des calculs compréhensibles. Il va dans l'intérêt de la Turquie que la situation reste conflictuelle dans le nord de la Syrie pour que Damas ne puisse reprendre le contrôle de ses territoires et mette fin aux combats. Israël cherche également à empêcher l'Iran de consolider sa présence en Syrie. Le régime de Tel-Aviv souhaite se servir des groupes terroristes comme un levier de pression contre Damas pour affaiblir l'armée et le gouvernement syriens. Israël et la Turquie partagent donc des intérêts communs à cet égard. Pourtant de nombreuses constatations s'imposent.

Quel sera le résultat d'une réunion trilatérale entre les responsables des renseignements russe, turc et syrien?

Il est vrai que les informations font état des réunions entre ces parties, mais l'annonce publique de cette réunion, et en particulier de la part de la Syrie, porte un message clair.

Cette rencontre est-elle une nouvelle manœuvre turque qui fait état du déclenchement d’un éventuel conflit entre les armées syrienne et turque? Quelle est la probabilité d'un tel conflit direct et quel rôle la Russie y jouera-t-elle? D'autant plus que l'Iran a donné des gages à la Syrie de rester dans ce pays jusqu'au retrait de tous les groupes terroristes. Quel sera le rôle de la Russie contre une éventuelle intensification des attaques israéliennes contre la Syrie? La tempête du nord de la Syrie pourrait affecter toute la région !

 

Mots clés

commentaires