Jan 24, 2020 20:00 UTC

Le journal extrarégional Rai al-Youm a écrit qu’Abdullah al-Moalami, représentant permanent de l’Arabie saoudite auprès des Nations Unies, a invité son homologue syrien Bachar al-Jaafari à assister à une cérémonie spéciale donnée par Fahad al-Mubarak qui est le ministre d’État et membre de la Commission suprême et du comité préparatoire pour l’accueil du Sommet de G20.

Est-ce le signe du « début » d’un changement dans la politique de l’Arabie saoudite à l’égard de la Syrie? 

Ayssar Midani, analyste des questions internationales, s'exprime sur le sujet.

Mots clés

commentaires