Jan 25, 2020 18:52 UTC
  • Ansarallah verrouille Sanaa

Les éléments affiliés à Mansour Hadi ont commencé il y a une semaine des opérations pour la prise de l’est et du nord-est de la province de Sanaa. Ils sont dorénavant confrontés à la résistance de l’armée yéménite et des Comités populaires à Nehm et sont contraints à la retraite.

Nehm située au nord-est de Sanaa est considérée comme la porte d’entrée à la capitale du Yémen. Ce front a été cette semaine le théâtre de combats entre l’armée yéménite et les forces du gouvernement démissionnaire de Mansour Hadi.

Le journal libanais Al-Akhbar rapporte ce samedi que les autorités à Sanaa n’ont pas commenté les événements dans le front de Nehm ; un silence considéré comme le calme avant la tempête médiatique, semblable à celui observé durant les opérations « Nasr men Allah » au sud de l’Arabie saoudite.

Selon des sources tribales, la stratégie militaire profite à Sanaa et ce vendredi, les forces de l’armée yéménite ont réussi à progresser considérablement vers Nehm.

 

 

Mots clés

commentaires