Feb 14, 2020 10:05 UTC
  • Irak : premier sursaut US anti-russe

En Irak, la police chargée de protéger les ressources énergétiques a annoncé avoir repoussé ce jeudi 13 février une attaque du groupe terroriste Daech contre les champs pétroliers d'Alas, situés dans la province de Salaheddine.

« La police irakienne a repoussé une attaque terroriste de Daech contre les champs pétroliers d'Alas à Tikrit, à l'est de la province de Salaheddine », a annoncé la police irakienne, chargée de la protection des installations pétrolières du pays.

Les agents de la protection pétrolière ont neutralisé cette attaque avant même que les terroristes aient le temps d'infliger le moindre dégât aux installations, annonce la police irakienne qui confirme le retrait des terroristes de Daech qui envisageaient de frapper les gisements pétroliers de la région montagneuse d'Alas.

Une cellule terroriste démantelée à Mossoul

« Des commandos du renseignement militaire, affiliés à la 16e division, secondés par le 75e bataillon d'infanterie sont parvenus à identifier et démanteler une équipe terroriste dangereuse dans la ville de Mossoul, chef-lieu de la province de Ninive », lit-on dans un communiqué publié le mercredi 12 février par le ministère irakien des Renseignements.

« Cette cellule terroriste était composée de sept daechistes et elle était stationnée dans la région de Tel-Ruman à Mossoul », a-t-on appris de la même source.

Après avoir essuyé de lourdes défaites qui ont conduit à la fin de son prétendu califat en décembre 2017 en Irak, des éléments du groupe terroriste Daech forment à présent des cellules dormantes en se mêlant aux civils dans certaines villes et dans le désert et procèdent de temps en temps aux opérations terroristes.

L'Irak a mené un certain nombre d'opérations pour nettoyer les régions du centre et de l'ouest, notamment les provinces d'al-Anbar et de Ninive, (frontalières avec la Syrie), de la présence des terroristes. Jeudi, la première étape d’une opération anti-terroriste qui s’est déroulée sur les frontières de l’ouest, pour y éradiquer les daechistes s’est achevée.

 

Mots clés

commentaires