Feb 21, 2020 08:42 UTC
  • Israël :

Une possible confrontation avec les groupes palestiniens à Gaza exposera Israël à une série d’attaques au missile sans précédent et paralysera la vie à l’intérieur d’Israël, a déclaré le major-général Tamir Yadai.

Le commandant en chef du Front intérieur de l’armée israélienne, le major-général Tamir Yadai, a déclaré, jeudi 20 février, qu’Israël restait fragile face aux attaques au missile, en cas du déclenchement d’une nouvelle guerre.

À la tribune de la Conférence Expo 2020, tenue à Tel-Aviv, le commandant en chef du Front intérieur de l’armée israélienne a déclaré : « Il faut que nous reconnaissions que notre adversaire a évolué. Les missiles dont disposent les groupes palestiniens à Gaza ont été améliorés en matière de poids, de quantité, de puissance et de précision. Il s’agit d’un défi multidimensionnel ».

Tamir Yadai a ajouté que les attaques au missile en provenance de Gaza seraient sans pareil et qu’elles ne ressembleraient à aucune autre attaque du genre qui avait eu lieu lors de la dernière guerre de Gaza ou de la seconde guerre du Liban. « Les missiles qui seront tirés, seront en mesure d’atteindre leur cible en grande partie et de paralyser la vie à l’intérieur d’Israël », a-t-il réaffirmé.

Et d’ajouter : « Si Israël ordonne l’assassinat d’un commandant dans la bande de Gaza, Tel-Aviv pourrait donc être pris pour cible d’une salve de missiles pendant des heures. Il ne faut pas déclencher une guerre, quand le front intérieur n’est pas bien préparé ».

Tamir Yadai a souligné qu’Israël risquerait également d’être frappé par des cyberattaques les plus importantes depuis 1948.

À noter que le régime israélien a récemment menacé d’assassiner les dirigeants de Gaza.

 

Mots clés

commentaires