Feb 21, 2020 15:05 UTC
  • L'Arabie saoudite frappée

Le porte-parole des forces armées yéménites le général Yahya Saree a fait état d'une vaste offensive au cœur de l'Arabie saoudite. Les détails de cette opération seront annoncés par la chaîne Al-Masirah.

"L'opération "rapport de dissuasion 3" a visé Aramco et plusieurs autres sites sensibles à Yanbu. La précision des frappes a été totale grâce à Dieu" 

Et le général d'ajouter : "12 drones Samad 3, 2 missiles Qods et un missile balistique à longue portée de type Zolfaqar se sont abattus avec une extrême précision  sur le site pétrolier Yanbu et plusieurs autres sites dans ce port . Il s'agit d'une riposte au massacre commis par Riyad à al-Jawf. on promet à Riyad d'autres ripostes cinglantes s'il poursuit ses crimes" 

Il y a une semaine Ansarallah a intercepté puis abattu dans le ciel du nord yemente a al Jawf un Tornado supersonique britannique provoquant un onde de choc dans les rangs de la coalition US/ Otan/Riyad et Cie. L'aviation saoudienne s'est acharnée ensuite sur les civils d'al Jawf en en massacrant 35 d'entre eux. Ansarallah a baptisé l'année 2020 "année de la DCA" tout en promettant un "ciel totalement barricadé" contre l'agresseur. la frappe d'Ansarallah intervient presque parallèlement à la visite du secrétaire d'etat US Pompeo en Arabie où il aurait poussé Riyad à poursuivre la guerre. 

Ce vendredi matin, l'agence de presse saoudienne SPA a annoncé que la DCA saoudienne avait intercepté "plusieurs missiles d'Ansarallah avant de les abattre" .

L'agence a prétendu que les missiles ont été "balistiques" et qu'ils avaient été tirés depuis Sanaa". Les villes ciblées n'ont pas été citées dans ce rapport. Il y a une semaine, Ansarallah a réussi à intercepter puis à abattre dans le ciel du nord yéménite à al-Jawf , un Tornado supersonique britannique provoquant un onde de choc dans les rangs de la coalition US/ Otan/Riyad et Cie.

L'aviation saoudienne s'est acharnée ensuite sur les civils d'al-Jawf en en massacrant 35 d'entre eux. Ansarallah a baptisé l'année 2020 "année de la DCA" tout en promettant un "ciel totalement barricadé" contre l'agresseur.

La frappe d'Ansarallah intervient presque parallèlement à la visite du secrétaire d'Etat US Mike Pompeo en Arabie où il aurait poussé Riyad à poursuivre la guerre. 

 

Mots clés

commentaires