Feb 22, 2020 19:35 UTC
  • Nouveau complot israélien à Qods

L’instance nationale de « Défense du territoire et lutte contre la colonisation » liée à l’Organisation de libération de la Palestine a fait état dans son rapport hebdomadaire paru ce samedi d’un plan du régime d’Israël qui devrait être mis en œuvre dans l’aéroport de Qalandiya (Atarot), au nord de Qods occupé.

Le rapport indique que le ministère israélien du Logement a présenté un plan de construction qui prévoit la construction de quelque 9 000 logements sur le site de l’aéroport de Qalandiya jusqu’au mur séparant la colonie des territoires palestiniens.

Le projet occuperait le dernier espace libre à Qods-Est. S’il venait à être exécuté, les territoires palestiniens seraient entièrement séparés de la ville de Qods.

Selon une autre dépêche, certains hauts responsables égyptiens auprès du ministère des Affaires étrangères ont révélé que Le Caire avait accueilli des délégations américaine, arabe et israélienne dans le but de créer de nouveaux liens avec Israël.

Bien que les médias aient parlé de l’opposition des pays arabes avec le Deal du siècle présenté par les États-Unis, des rencontres se trament en catimini. L’Égypte, l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats et Oman, ont en réalité tous ont approuvé le plan américain et donné leur feu vert à Trump pour sa réalisation.

Al-Khaleej online rapporte que « la rencontre entre le prince héritier saoudien Mohammad Ben Salmane et le Premier ministre israélien, en présence des présidents Abdel Fattah Al-Sissi et Donald Trump, est à prendre au sérieux, car d’ici le mois de mars, il se pourrait que les relations entre Israël et les monarchies arabes, notamment l’Arabie saoudite, prennent un tournant historique ».

Mots clés

commentaires