Apr 05, 2020 18:52 UTC

Samedi 4 avril, les huit groupes appartenant à la Résistance irakienne ont émis un communiqué commun où ils qualifient d’occupation, la présence des troupes américaines en Irak, sans manquer d’insister sur la poursuite de la résistance jusqu’au retrait total de ces forces d’Irak.

Ils ont averti qu’en cas de non retrait US, l’Irak serait transformé en « un enfer pour les occupants ».Quel message porte en soi cette mise en garde de l’ensemble des mouvements de la Résistance irakienne qui ont fait comprendre aux Américains qu’ils n’ont pas en face d’eux que Kataëb Hezbollah et qu’en cas d’atteinte à cette dernière, c’est toute la Résistance irakienne qui passera à la riposte ?

Pierre Dortiguier, politologue français nous livre son avis sur le sujet.

Mots clés

commentaires