Apr 06, 2020 15:53 UTC
  • Syrie: l'USS Truman dans le piège russe?

Après que des navires de guerre américains, y compris le porte-avions Harry Truman, sont apparus en Méditerranée, les navires de guerre russes ont décidé, il y a quelques heures, de mener une série de tirs de missiles et d’opérations spéciales dans toute la partie orientale de cette mer.

« Les forces de “Mediterranean Navy Group” prévoient de mener les 07, 09, 10, 17, 21, 23 et 30 avril 2020, des exercices militaires en procédant à des tirs de missiles et d’artillerie dans des zones de la partie orientale de la Méditerranée. Les activités accrues des forces de la marine russe sont liées, entre autres, à la présence de navires du porte-avions polyvalent USS Harry S. Truman dans ces régions », a rapporté la communauté Telegram “Operation Line”.

Les experts estiment qu’en procédant ainsi, la flotte russe entend démontrer aux États-Unis non seulement qu’elle a le contrôle de cette région, mais également sa volonté de s’opposer aux États-Unis en cas de besoin.

« Les frégates russes, armées de missiles de croisière Kalibr, représentent une excellente démonstration de la puissance de la flotte russe. Les navires américains ne peuvent plus entrer en Méditerranée sans y avoir envoyé d’abord leurs avions de reconnaissance, ce qui indique évidemment un manque total de contrôle sur la situation », selon ces experts.

Un média proche des services d’espionnages du régime israélien a fait part dimanche de la sortie du porte-avions Harry Truman de la région du golfe Persique.

Le site web israélien DEBKAfile, a prétendu dans son rapport que le Pentagone a ordonné à l’USS Harry S. Truman et à sa flotte de quitter le golfe Persique.

« Il s’agit de la dernière mission de ce porte-avions dans les eaux du golfe Persique. L’USS Harry Truman va relayer l’USS Theodore Roosevelt dans l’océan Indien dont l’équipage est contaminé par le coronavirus. »

L’USS Harry Truman a traversé le 13 septembre 2019 le canal de Suez pour relayer l’USS Abraham Lincoln en Asie de l’Ouest.  

 

Mots clés

commentaires