Apr 07, 2020 16:02 UTC

À l'heure où les États-Unis renforcent leurs positions à Al-Anbar soit du côté irakien des frontières, ils procèdent aussi à consolider et à multiplier leurs bases à Deir ez-Zor sans comprendre que la donne a bien changé en Irak et au Levant.

Une chose est sûre : la Résistance irakienne nettement présente à l'est de Deir ez-Zor pour appuyer l'armée syrienne rogne les freins pour pouvoir en découdre avec les forces d'occupation US qui rappelons-le, viennent de se retirer du point de passage de Qaëm par crainte des missiles de la Résistance.
Comment peut-on analyser cette situation ?

Elias Moutran, membre du congrès national arabe s'exprime sur le sujet.

 

Mots clés

commentaires