Apr 09, 2020 17:34 UTC
  • DCA: le Liban avertit Israël

Lors d'un tête-à-tête mercredi, avec le chef de mission et commandant de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), le général Stefano Del Col, le Premier ministre libanais Hassane Diab a mis en garde Israël contre toute tentative de violer l'espace aérien du pays du cèdre. Il a réitéré que son pays ne resterait pas silencieux face aux violations permanentes de son espace aérien par Israël.

« La violation de l'espace aérien libanais par des avions israéliens et la salve de missiles ne constituent pas seulement une violation de la souveraineté libanaise, mais aussi un mépris de l'appel du secrétaire général de l'ONU à mettre fin aux conflits armés et aux frappes aériennes, et à entreprendre des efforts pour lutter contre la pandémie (du coronavirus) », a-t-il dit.

Et de poursuivre : « Nous appelons l’ONU à condamner explicitement cette action en recourant à tous les moyens qu’elle dispose. »

Le gouvernement libanais, a-t-il ajouté, a déposé une plainte auprès du secrétariat des Nations unies et du Conseil de sécurité contre la violation par Israël de l'espace aérien libanais.

Par ailleurs, il a évoqué l'occupation des terres libanaises par le régime sioniste : « Israël a occupé les zones nord de la ligne bleue à al-Naqoura, et y a dressé des clôtures et des barbelés. Cette zone fait partie du territoire libanais et le régime israélien devrait s’y retirer. »

Le Liban a poussé l'ONU à empêcher l'armée israélienne de violer les frontières aériennes, maritimes et terrestres du pays et à utiliser l'espace aérien libanais pour lancer des frappes aériennes en Syrie.

Le chef de la Force intérimaire des Nations unies au Liban a critiqué pour sa part Israël pour les violations permanentes de l'espace aérien libanais.

L’Italien Stefano Del Col a déclaré que les sorties israéliennes à travers la frontière libanaise étaient en violation de la résolution 1701 de l'ONU.

Mots clés

commentaires