Jul 07, 2020 17:32 UTC
  • Les troupes de l\'armée syrienne avancent vers les zones contrôlées par les terroristes dans le nord de la province d\'Alep, le 12 février 2020.
    Les troupes de l\'armée syrienne avancent vers les zones contrôlées par les terroristes dans le nord de la province d\'Alep, le 12 février 2020.

D’intenses affrontements ont eu lieu, ce mardi 7 juillet, entre les troupes syriennes et les supplétifs des États-Unis qui étaient partis de la base militaire d’al-Tanf.

En Syrie, l’armée a attaqué le fief d’un groupe de terroristes qui s’étaient infiltrés dans une localité au nord-ouest de la ville d’al-Soukhna, à Homs, en provenance de la base américaine d’al-Tanf.

Lors de cette attaque de l’armée syrienne, trois terroristes ont été abattus et trois autres blessés. Une importante quantité d’armes et d’équipements militaires ont été également saisis par les forces syriennes.

En avril, un groupe d’individus armés, qui avaient reçu des formations militaires chez les forces américaines déployées dans la base d’al-Tanf, non loin du camp de réfugiés de Rukban, ont quitté la base américaine dans l’objectif de se rendre à l’armée syrienne, mais ils ont été attaqués par le groupe Maghaweir al-Thawrah, soutenu par les États-Unis. À l’issue des affrontements entre ces deux parties, 27 individus armés ont finalement réussi à atteindre une position de l’armée à Palmyre où ils se sont rendus aux troupes syriennes.

 

 

Mots clés

commentaires