Aug 03, 2020 05:49 UTC
  • Riposte du Hezbollah,

Au Nord et au Sud, l'axe de la Résistance est là. Encerclée de toute part par les combattants de la Résistance, l'armée israélienne est depuis des semaines en état d'alerte maximale sur les frontières du nord et du sud de la Palestine occupée, par crainte d'une attaque de représailles du Hezbollah à la mort en martyr de l'un de ses combattants lors du raid israélien du 21 juillet.

Même, l’armée israélienne a annulé ses exercices militaires qui auraient dû se dérouler sous le nez du Hezbollah dans le nord d'Israël et sur les frontières avec le Liban. Mais il est loin le temps où la barrière sécuritaire pouvait de quelle que manière que ce soit présenter un obstacle aux infiltrations des commandos du Hezbollah dans les territoires occupés. 

Ce lundi 3 août, Israël a prétendu avoir déjoué « une tentative d’infiltration » à la frontière Nord de la Palestine occupée. L’armée israélienne a annoncé avoir visé et repoussé un groupe de quatre personnes qui aurait été sur le coup de déposer des explosifs près des barrières de sécurité, à la frontière avec le Golan occupé.

Selon le quotidien israélien Yediot Aharonot, les responsables de l’armée israélienne ont affirmé à la chaîne d’information Al-Jazeera que les forces militaires se trouveraient toujours en état d’alerte à la frontière du Nord. L’un des responsables de l’armée israélienne avait déjà dit qu’"Israël ne voulait pas une confrontation avec le Hezbollah" et que "la priorité était à présent d’empêcher la présence de l’Iran en Syrie". Ce même responsable dont le nom n’a pas été divulgué a affirmé que les forces militaires israéliennes resteront pour un temps indéterminé en état d’alerte tout au long des frontières avec le Liban. « Nous réagirons à toute attaque du Hezbollah même à celles lancées depuis le sol libanais », a-t-il dit.

Dimanche soir, les médias israéliens ont annoncé qu’une roquette a été tirée depuis Gaza vers les colonies de peuplement sionistes situées à proximité.

Les sirènes ont été entendues à Sdérot ainsi qu’à Nir Am, Ibim, Erez et Or Haner dans la région de Sha’ar Hanegev. Les habitants de la région ont déclaré avoir entendu des explosions. Le porte-parole de l’armée israélienne, Avichay Adraee a affirmé que le Dôme de fer a été activé et qu’il a intercepté la roquette en question.  

 

 

Mots clés

commentaires