Aug 04, 2020 16:30 UTC
  • Ansarallah: Riyad chancelle

Les Saoudiens sont devenus un grand perdant dans le nord du Yémen. L'armée légitime yéménite, soutenue par les combattants populaires d'Ansarallah s'apprêtent à infliger le coup final à la coalition dirigée par Riyad dans la province d'al-Jawf (détentrice des réserves pétrolières les plus importantes de toute péninsule arabique, NDLR) pour prendre le contrôle complet de cette province stratégique, qui est la porte d'entrée orientale de la province de Saada, le bastion d'Ansarallah.

Les Saoudiens ont perdu tous leurs acquis dans la province d'al-Jawf, où ils cherchent à empêcher un remake du scénario catastrophe de Maarib. Et dire que fin 2018, la "coalition" occupait encore 90% de la province d'al-Jawf, se tenant ainsi aux portes de la capitale. Les combats dans la province d'al-Jawf, dans le nord du Yémen, se sont poursuivis par intermittence jusqu'au début de 2020, mais au cours d'une opération réussie pour libérer les zones occupées au nord-est de la province de Sanaa et à l'ouest de la province de Maarib, la page de la guerre est tournée et les équations sur les champs de bataille ont changé de fond en comble. 

le 1er mars 2019, Ansarallah a réussi à prendre le contrôle de la ville stratégique d'al-Hazm, chef-lieu d'al-Yauf, province frontalière de l'Arabie Saoudite et voisine du grand bastion du gouvernement démissionnaire pro-saoudien d’Abd Rabbo Mansour Hadi. La percée majeure de l’axe de la Résistance yéménite a plongé Riyad dans un état de choc.

Que cherche Ansarallah en ce mois d'août 2020? 

Le district de Khabb wa ash Shaaf, la plus grande partie d’al-Jawf, équivaut à 80% de la superficie de cette province stratégique. La coalition saoudienne ont actuellement sous leur contrôle presque 85% de la zone désertique de Khabb wa ash Shaaf, ainsi que 15% de la zone d'al-Hazm, au sud du Yémen, à la frontière de la province de Maarib. Cependant, d'autres parties de la province d'al-Jawf, ainsi que les régions du nord-ouest, de l'ouest et du sud-ouest de Khabb wa ash Shaaf, y compris une région montagneuse et la base militaire d'al-Khanjar qui sont densément peuplées, sont sous le contrôle d'Ansarallah. 

Les principaux objectifs de la Résistance dans la province d'al-Jawf sont de libérer et d'assurer la sécurité complète de la route importante et stratégique reliant al-Hazm à al-Baqa et de sécuriser la zone d’al-Yatmah au sud de la base Gharimil près de la frontière avec l'Arabie saoudite.

Les forces de l’armée yéménite et les combattants de la Résistance doivent éliminer les forces affiliées à la coalition pro-saoudienne des zones et des hauteurs importantes dans l'axe nord-ouest du district Khabb wa ash Shaaf, y compris al-Yatmah, Hachifa, al-Suwayq, Arfa, Deb, etc., afin de prendre le contrôle complet de la route Al-Hazm-Al-Baqa dans la province d'al-Jawf.

Près de 112 kilomètres de la route stratégique Al-Hazm-Al-Baqa ont été libérés jusqu'à présent, et les forces de l’armée régulière yéménite et les combattants d’Ansarallah doivent libérer 20 autres kilomètres de cette route, située au nord de la région d'al-Yatmah, afin de sécuriser complètement la route dans la province d'al-Jawf.

Un autre objectif des forces yéménites dans la province d'Al-Jawf est de nettoyer l'importante base militaire d’al-Kana’is au sud-ouest de Khabb wa ash Shaaf ; les combattants yéménites se sont maintenant cantonnés à environ 20 kilomètres des bases d'al-Labanat et d’al-Kana’is. Si la base est libérée, une nouvelle route sera ouverte à partir de l'axe nord pour accéder à la province de Maarib, ce qui signifie la fin de la coalition saoudienne au cœur du Yémen.

 

Mots clés

commentaires