Aug 14, 2020 10:51 UTC
  • Daechistes liquidés par les Hachd

Dans la nuit du jeudi au vendredi 14 août, les Hachd al-Chaabi ont lancé des opérations contre le groupe terroriste Daech qui a vu ses positions détruites.

« Les positions des résidus de Daech dans la localité d’al-Bou Mahasan au sud de la ville de Samarra ont été détruites », a annoncé le commandement des opérations des Hachd al-Chaabi dans ville de Samarra.

« La brigade 315 des Hachd al-Chaabi a été récemment informée de la présence des éléments terroristes de Daech dans la localité d’al-Bou Mahasan », est-il écrit dans le communiqué du commandement publié ce vendredi 14 août.

Après avoir observé les agissements des terroristes, une unité des Hachd leur a tendu une embuscade. En utilisant l’artillerie et des armes légères et semi-lourdes, les forces irakiennes ont infligé de lourds dégâts au rang des terroristes dont plusieurs ont été tués et blessés, lit-on dans le communiqué.

Le commandement des opérations des Hachd al-Chaabi dans ville de Samarra a mis en garde le 3 mai contre les tentatives sporadiques de Daech d’envahir les lieux à Samarra dans la province de Salaheddine, appelant ses forces à se préparer à défendre le sanctuaire des deux Imam Askari (que la salut de Dieu soit sur eux).

Par ailleurs, les forces de l’armée irakienne ont repoussé ce vendredi 14 août, une attaque de Daech depuis la frontière syrienne avec l’Irak. Suite à l’opération, 39 daechistes ont arrêté, plusieurs autres tués et le nombre restant a pris la fuite.

En outre, les combattants des Hachd al-Chaabi ont pilonné un repaire de Daech dans la localité d’al-Bou Mahasan au sud de la ville de Samarra dans la province irakienne de Salaheddine, tuant et blessant plusieurs d’entre eux et faisant fuire le reste.

Yahya Rasooul, porte-parole militaire du Premier ministre irakien, Mostafa al-Kazémi, avait déjà déclaré que simultanément aux opérations militaires des forces irakiennes à la frontière, une grande quantité d’équipements militaires a été envoyée vers ces zones frontalières avec la Syrie.

La présence de milliers de daechistes dans les prisons du nord-est de la Syrie qui sont contrôlées par les milices kurdes a fragilisé la sécurité des frontières de l’Ouest, les daechistes tentant de temps à l’autre de s’infiltrer dans le sol irakien.

 

Mots clés

commentaires