Sep 22, 2020 21:31 UTC
  • Pas de furtivité pour les F-35 émirats!

Les États-Unis pourraient modifier les F-35 pour pouvoir les vendre aux Émirats arabes unis sans déplaire au régime israélien.

Selon le site web Defense World, la décision des États-Unis de retirer aux F-35 qu’ils veulent vendre aux Émirats leur caractère furtif s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Washington d’assurer la « suprématie militaire » du régime israélien dans la région. Il se peut que les F-35 que les Américains entendent vendre à Abou Dhabi puissent être détectés par les radars israéliens. 

Israël dispose actuellement de 24 avions de chasse F-35. Le ministre israélien des Affaires militaires, Benny Gantz, est en visite à Washington pour discuter avec les responsables américains de la vente de F-35 aux Émirats arabes unis.

Selon Defense World, Lockheed Martin pourrait modifier la structure des F-35 avant qu’ils soient vendus aux Émiratis, et cela afin d’assurer « la suprématie de la DCA israélienne ». 
Dans un entretien avec Fox News, le président américain Donald Trump a déclaré qu’il ne s’opposait pas à la vente des F-35 aux Émirats arabes unis.

C’est le New York Times qui a révélé, pour la première fois, la signature d’un contrat de vente de F-35 aux Émirats arabes unis. La Maison-Blanche a accéléré ses efforts, pendant les dernières semaines, pour vendre aux Émirats des armes sophistiquées dont les avions de chasse F-35, les drones Reaper et les avions EA-18G Growler.

Avec le temps, on s’apercevra que les États-Unis en faisant de nombreuses promesses ont convaincu les Émirats arabes unis de normaliser leurs relations avec le régime sioniste. L’une de ces promesses est la vente du chasseur F-35 aux Émirats arabes unis.

 

 

Mots clés

commentaires