Sep 23, 2020 17:02 UTC
  • Appui militaire d'Alger à Gaza?

Puisque l'Algérie est désormais sur le front de la guerre contre la "normalisation", pourquoi pas des coopérations militaires Alger-Gaza? Le Jihad islamique rend hommage à la position ferme d'Alger et de Tunis contre l'entité sioniste. 

« Il n’y a pas eu d’accord de paix entre Israël et les pays arabes qui viennent de normaliser leurs relations avec Tel-Aviv, car en réalité, ces pays-là ne s’étaient jamais engagés dans une guerre contre les occupants israéliens », a déclaré Mohammed al-Hindi, un haut membre du mouvement du Jihad islamique de la Palestine.

Lors d’une interview accordée à la chaîne Aqsa TV, le chef du bureau politique du Jihad islamique, Mohammed al-Hindi, a affirmé : « Tout le monde sait que l’Amérique est présente dans la région et cherche à y maintenir ses intérêts. Ces pays [Émirats arabes unis et Bahreïn] font partie des intérêts américains dans la région. »

Al-Hindi a ajouté : « le but de ces accords est de construire un axe régional dirigé par Israël afin de préserver les intérêts américains dans la région qui sont également des intérêts israéliens. »

Le chef du bureau politique du Jihand islamique a ajouté que les dirigeants des pays qui ont passé des compromis avec Tel-Aviv, « considèrent l’Iran, les organisations islamiques et la Turquie comme ennemis ».

Mohammed al-Hindi a ajouté : « Les Émirats arabes unis n’ont jamais fait la guerre pour la Palestine, et aujourd’hui leur décision de normaliser leurs relations avec les occupants sionistes est un coup dur pour les Palestiniens et les nations arabes. »

Al-Hindi a condamné ensuite la Ligue arabe pour ne pas critiquer les régimes des Émirats arabes unis et de Bahreïn pour avoir normalisé leurs relations avec « l’ennemi sioniste qui est à l’origine de tous les problèmes et des malheurs des nations arabes ».

Le chef du bureau politique du Jihad islamique de la Palestine a remercié les gouvernements de Tunis et d’Alger pour leur prise de position en faveur des Palestiniens.

« Ceux qui ont signé des accords avec l’ennemi sioniste sont des dirigeants corrompus qui ont peur soit de leur propre peuple soit des États-Unis et d’Israël », a ajouté Mohammed al-Hindi.

Le chef du bureau politique du Jihad islamique a estimé que les relations entre les Émirats arabes unis et le régime israélien dépasseraient vite le stade d’une simple normalisation, et se transformeraient vite en un plan général d’une domination israélienne dans la région du Moyen-Orient.

« Alors que les régimes rétrogrades de la région se précipitent à normaliser leurs relations avec Tel-Aviv, les Israéliens avouent leur échec devant les Palestiniens de la bande de Gaza », a ajouté al-Hindi.

« Les missiles de Gaza peuvent atteindre Tel-Aviv et d’autres villes plus au nord, ce qui signifie que la nation palestinienne est dans une meilleure situation par rapport au passé », a estimé le chef du bureau politique du Jihad islamique.

S’adressant aux dirigeants émiratis et bahreïnis, Mohammed al-Hindi a déclaré : « Vous souhaitez profiter des armements et des formations militaires promises par les États-Unis, mais vous resterez prisonniers de vos accords conclus avec l’ennemi sioniste, car personne est aussi dupe que vous pour croire que le régime israélien permette à ses soi-disant alliés de se renforcer militairement. »

Mots clés

commentaires