Oct 17, 2020 19:53 UTC
  • Ciel syrien :

Un responsable militaire sioniste a déclaré que le Hezbollah libanais était la plus grande menace pour ce régime, mais que la priorité de Tel-Aviv était maintenant la bande de Gaza.

Selon Shahabnews, dans un entretien avec le célèbre analyste du journal Yediot Aharonot Ron Ben Yishai, ce haut responsable militaire sioniste ayant requis l’anonymat a déclaré que Gaza se trouvait au sommet de la liste des priorités, car Gaza est instable et explosive.

L'officier sioniste a affirmé que l'armée israélienne se trouvait dans une situation où elle pourrait être forcée de lancer une offensive à Gaza dans un proche avenir.

Selon ce dernier le Hezbollah restera l '«ennemi» le plus dangereux, mais Gaza est la question la plus urgente qui doit être traitée le plus rapidement possible.

Yediot Aharonot citant cet officier sioniste a écrit : « La deuxième priorité opérationnelle était et reste l'effort iranien pour former un front de combat contre Israël en Syrie, en Irak et au Yémen. » Il a prétendu que l’Iran avait transféré des missiles sol-sol de haute précision en Syrie, tout en essayant de restreindre la liberté d'action des chasseurs israéliens dans l'espace aérien syrien.

Il arrive également en troisième position, les préparatifs pour contrecarrer le programme nucléaire iranien, l'intensification rapide par l'Iran du développement de ses missiles et de ses systèmes de défense antiaérienne et anti-espion. 

Tandis qu'à la quatrième place se trouve la Cisjordanie, qui risque en fait d'exploser, et que les services de sécurité du Shin Bet et l’armée israélienne n’ont pas réussi à faire face aux attaques anti-occupation.

Le responsable militaire sioniste a cependant désigné le Hezbollah au Liban comme la cinquième priorité, sans manquer de préciser que le Hezbollah était prêt à s'engager dans toute guerre à court ou à long terme.  

« Le Hezbollah peut faire en un jour, tout ce qu'il a fait pendant la Guerre des Trente-trois jours en 2006, et les responsables militaires et de sécurité israéliens considèrent le Hezbollah comme la menace la plus importante; mais la situation intérieure au Liban réduit les possibilités d'escalade à l'heure actuelle », a-t-il ajouté.

Mots clés

commentaires