Nov 02, 2020 09:07 UTC
  • Israël: le chef d'état-major visé

L’hélicoptère d’Aviv Kochavi a failli s’écraser cet après-midi. Plusieurs experts militaires ont jusqu’ici mis en garde contre la vieillissante unité d’hélicoptères de l’armée israélienne et tirent la sonnette d’alarme quant à des événements pareils.

Pour la deuxième fois en six mois, un hélicoptère transportant le chef d’état-major de l’armée israélienne a effectué un atterrissage d’urgence.

Un hélicoptère Black Hawk UH-60A transportant le chef d’état-major de l’armée israélienne Aviv Kochavi a effectué un atterrissage d’urgence dimanche 1er novembre, dans l’après-midi, après avoir subi un dysfonctionnement technique de son moteur.
L’incident n’a fait aucune victime et une enquête sera ouverte à ce propos, selon le porte-parole de l’armée. 

Le 8 juillet, l’hélicoptère transportant le chef d’état-major de l’armée israélienne a failli s’écraser lorsqu’il a décollé de la Knesset en direction de la base aérienne militaire de Tel Nof et que les deux moteurs ont été brusquement coupés.
Le dysfonctionnement s’est produit immédiatement après le décollage de l’hélicoptère Black Hawk, un hélicoptère utilitaire moyen fabriqué par Sikorsky Aircraft avec deux moteurs au total.
Les pilotes ont réussi à réactiver le moteur lorsque l’hélicoptère n’était qu’à 30 mètres du sol.

 

Mots clés