Nov 14, 2020 09:02 UTC
  • Bavar 373 arrive en Irak?

Invité officiel de son homologue iranien le général de brigade Amir Hatami, le ministre irakien de la Défense est attendu à Téhéran à la tête d'une délégation de commandants militaires les plus hauts gradés de son pays.

Le ministre irakien de la Défense, Juma Anad Saadoun, viendra à Téhéran en réponse à l'invitation officielle du ministre iranien de la Défense, le général de brigade Amir Hatami.

Outre la rencontre avec son homologue iranien, le ministre irakien de la Défense s’entretiendra également avec les responsables politiques et militaires de haut rang de la RII.

L’essor des coopérations militaires et de défense est le principal objectif de la visite du ministre irakien de la Défense en Iran.

Cela intervient alors qu’un membre du bureau politique du mouvement Asaïb Ahl al-Haq a condamné la violation par les Américains de l'espace aérien irakien.

Mahmoud al-Rubaye, membre du bureau politique du mouvement Asaïb Ahl al-Haq, a condamné la violation par les avions américains de l'espace aérien irakien, a rapporté le site d’information Al-Maalomah.

Il a ajouté que « les Américains utilisent l'espace aérien irakien illégalement ceci afin de faire pression sur les Irakiens et menacer la sécurité de la région ».

Critiquant le silence du gouvernement irakien face aux actes d’agression de Washington, il a souligné que « la violation de la souveraineté irakienne par l'armée américaine est rejetée et inacceptable ».

Auparavant, Mohammed al-Baldawi, un membre du bloc parlementaire Al-Sadeghoun, avait déclaré que les agressions américaines contre la souveraineté irakienne se poursuivaient et que ce processus devait cesser, le plus rapidement possible.

C’est dans ce contexte que l'Irak aurait décidé d’acheter le système de défense aérienne de l'Iran «Bavar 373».

Fait intéressant, à l'heure actuelle, les capacités du système iranien le Bavar 373 sont similaires à celles du S400 russe en tant que système de défense le plus avancé au monde.

En effet, l'Iran a brisé le monopole du système bipolaire S-400/Patriot dans la région et a maintenant créé un nouveau pôle de défense aérienne. Un pôle qui, contrairement à la Turquie et à l'Arabie saoudite, n'a pas besoin d’acheter ses équipements à la Russie et aux États-Unis, mais a atteint le stade de la production de produits similaires et parfois supérieurs, devenant également le vendeur de ce produit militaire stratégique.

Dans le même temps, l'Iran a su communiquer un message important au monde selon lequel la volonté ultime de l'Iran n'est pas d'acheter des armes avancées, mais l'autosuffisance militaire acquits uniquement grâce aux capacités nationales.

 

Mots clés