Nov 24, 2020 19:12 UTC
  • Djeddah: le Patriot aveuglé par Saqeb!

Depuis que la guerre au Yémen a commencé en 2015, il ne fait plus aucun doute que la supériorité de la force aérienne de l’Arabie saoudite ne fera pas long feu face aux systèmes de défense aérienne de l’armée yéménite dans son ensemble.

Les Patriot US se sont-ils montrés efficaces? En effet, tant que les systèmes de défense aérienne du Yémen seront développés et modernisés, l’ennemi saoudien devra s’attendre à l’abattage continuel des avions de combat, hélicoptères et drones de la coalition, bien qu’il soit doté des chasseurs les plus sophistiqués du Moyen-Orient.

Les hélicoptères d’attaque Apache ont été les premières cibles de la DCA yéménite. La première attaque remonte à mai 2015.

Statistiquement, le nombre total d’hélicoptères d’attaque Apache abattus par la défense aérienne yéménite se chiffre à neuf, dont deux appartenaient à l’armée de l’air des Émirats arabes unis. Fin novembre 2019, un hélicoptère a été abattu au-dessus d’Asir à la frontière sud de l’Arabie saoudite avec le Yémen.

Le 17 octobre 2017, un hélicoptère Apache de la coalition a été abattu dans le district de Khab wal-Shaaf de la province d’al-Jawf, par le système antimissile Saqeb-1 qui utilise des missiles air-air à courte portée russes R-73. L’armée de l’air yéménite a fait l’acquisition de 150 missiles R-73 en 2002 et 2005 pour renforcer ces chasseurs MiG-29.

L’armée yéménite en coopération avec le mouvement Ansarallah a transformé ces engins en missiles sol-air et renforcé leur système de guidage thermique.

Deux chasseurs Tornado de fabrication européenne - biplace, biréacteur, avec des ailes à géométrie variable - ont été abattus dans le ciel d’al-Jawf, l’un en 2017 et l’autre en février dernier. Ils avaient été exportés vers l’Arabie saoudite dans les années 80.

Notons que l’un des Tornado a été abattu par un système de défense aérienne développé par les Yéménites, à savoir le système Fater-1 qui a été dévoilé pour la première fois par Ansarallah en août 2019 et qui n’est qu’un SA-6 Gainful (dénomination de l’OTAN du 2K12 Kub russe) optimisé.

Les avions de combat américains F-15, dont deux ont été ciblés en mars 2015 et en mars 2018 par le système Saqeb-2, faisaient partie des avions les plus avancés de l’arsenal saoudien.

Les exemples d’autres avions appartenant à la coalition saoudienne abattus sont nombreux : un avion de combat jordanien F-16 en février 2017, un bombardier léger AT 802 de l’armée de l’air émiratie en septembre 2017, un autre avion de combat émirati Mirage 2000 en mars 2016, un chasseur de typhon saoudien en septembre 2017.

Ils ont été les cibles des systèmes de défense aérienne yéménites, dont le Saqeb-3, doté de missiles russes R-77.

Avions sans pilote

Les deux pays membres principaux de la coalition ont utilisé divers types de drones durant la guerre. Le Seeker 400 était l’un des drones utilisés par l’armée saoudienne pour mener des opérations de reconnaissance dans les zones de conflit avec les forces d’Ansar al-Islam à la frontière sud.

L’armée de l’air émirati en possède onze. Au total, quatre types de drones ont été abattus par le système de défense aérienne yéménite en juillet 2015 et novembre 2018.

En outre, l’armée de l’air saoudienne a utilisé des drones de reconnaissance Luna X-2000 de fabrication allemande, dont un a été abattu en avril 2015.

Le 26 décembre 2016, un UCAV Wing Loong exploité par la coalition saoudienne a été abattu par les forces Houhti au Yémen. En avril 2018, ils ont été utilisés pour l’Operation Decisive Storm menée par l’Arabie saoudite dans le but d’éliminer Saleh Ali al-Sammad, un haut dirigeant houthi.

Le 1er décembre 2019, les forces d’Ansarallah ont rapporté avoir abattu un drone Wing Loong au-dessus du Yémen. Un autre Wing Loong aurait été abattu dix jours plus tard. Les médias houthis ont publié des images du drone en feu et de son épave.

Le drone Camcopter S-100 de fabrication autrichienne est l’un des drones abattus pendant la guerre, dont six ont été abattus entre août 2015 et juin 2019.

Mais le summum des performances de la défense aérienne yéménite dans la chasse aux drones est lié à l’abattage de quatre drones de combat américains MQ-9 Reaper avancés.

Ce drone, qui est certainement le drone de combat le plus avancé et le plus cher au monde, a été utilisé à plusieurs reprises ces dernières années par l’armée américaine pour aider la coalition saoudienne dans des frappes aériennes ou pour identifier les positions militaires des Forces populaires yéménites.

Ils ont été pris pour cible par les systèmes de défense Fater-1 et Saqeb.

 

Mots clés