Nov 26, 2020 19:40 UTC
  • Quand Israël se moque de MBZ!

La chaîne 11 de la télévision israélienne a diffusé une émission satirique qui insultait les Émirats arabes unis et se moquait de l’accord de normalisation signé avec ce pays.

Le site d’information The New Khalij a publié une partie d’une émission satirique diffusée par la chaîne 11 de la télévision israélienne ; l’émission se moquait non seulement des Émirats arabes unis, mais en plus de l’accord de normalisation signé entre Tel-Aviv et Abou Dhabi. 

Au cours de l’émission, un reporter demande à l’acteur, vêtu d’un habit traditionnel des pays arabes du golfe Persique et jouant le rôle du ressortissant d’un pays qui est présenté comme « Les Émirats en sont un », ce qu’il pense de la proposition de Donald Trump de signer un accord de paix avec Israël. Le citoyen arabe, qui s’appelle Fayçal, répond : « Trump m’a proposé de signer un accord de paix avec Israël. J’ai dit : comment ? Je n’ai même pas fait une seule guerre contre eux. Il a dit : tais-toi ! Je te fournis des F-35, de petites bombes atomiques et des chars gratuits. J’ai donc dit “oui” et j’ai signé l’accord ».

Le reporter dit ensuite : « Nous sommes ravis d’avoir signé un accord de paix avec “les Émirats en sont un” ». 

Le citoyen arabe répond : « Nous ne sommes pas des émirats, nous ne sommes qu’un, et notre superficie va de la poubelle à ce chameau. »Selon The New Khalij, « “les Émirats en sont un” veulent dire que ce pays n’a qu’un seul citoyen qui s’appelle Fayçal ».

Le ressortissant émirati a été ensuite interrogé au sujet de la source de revenus du pays : « C’est le tourisme. »Le reporter demande étonnamment : « Vraiment ? Les touristes s’y rendent aussi ? »Fayçal répond : « Non ! Qui vient ici ? Il fait 60 ° à l’ombre ! Même les chameaux ne sont pas là. Regarde ! Ils errent autour de nous ».

Ce n’est pas la première fois que la télévision israélienne se moque des Émirats. La chaîne 12 a aussi diffusé une émission où deux acteurs, qui représentaient le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed ben Zayed, étaient assis l’un à côté de l’autre et chantaient une chanson de paix. 

Mots clés