Dec 13, 2020 21:04 UTC
  • Israël: le secteur logistique attaqué!

Les médias sionistes ont rapporté des cyberattaques d’envergure contre des entreprises de logistique israéliennes.

Après la société d’assurance Shirbit, les cyberattaques se poursuivent : la société de transport et de logistique Orian a confirmé ce dimanche matin qu’elle fait partie des 40 sociétés engagées dans l’expédition et l’importation en Israël qui ont été endommagées à la suite d’une cyberattaque sans précédent le week-end dernier.

Le journal israélien Calcalist a écrit qu’« une grave cyberattaque a eu lieu le week-end dernier sur des dizaines d’entreprises engagées dans le transport et l’importation en Israël. Les hackers ont réussi à s’infiltrer dans les serveurs de dizaines d’entreprises et à s’infiltrer dans la chaîne d’approvisionnement d’Israël. Les entreprises qui ont été attaquées sont de grandes entreprises dans le domaine de la logistique et la perturbation de leurs activités pourrait entraîner des dommages à l’approvisionnement en produits essentiels. Les informations volées peuvent également avoir une valeur stratégique pour les États ennemis ».

Selon le journal israélien, l’essentiel de l’attaque a été mené depuis Amital, une société qui développe des logiciels pour les entreprises de logistique et de transitaire. Les cambrioleurs sont entrés dans les ordinateurs d’Amital, ont volé sa liste de clients ainsi que les informations de connexion du client, et à partir de là, ils ont piraté les clients eux-mêmes. Calcalist a appris que pas moins de 40 clients d’Amital sont concernés par cette attaque et que des informations leur ont été volées. Certaines des victimes sont les plus grandes entreprises de l’économie israélienne dans le domaine de la logistique et des importations, dont certaines sont actionnaires d’Amital.

« Amital, une société qui développe des logiciels pour les entreprises de logistique (expédition, courtage en douane, etc.), est une chaîne d’approvisionnement à travers laquelle d’autres organisations peuvent être piratées. Il est important de noter qu’il s’agit d’une attaque généralisée, dans laquelle des vulnérabilités ont été identifiées dans des dizaines d’autres organisations dans le domaine de la logistique, dont certaines ne sont pas nécessairement liées à Amital. Il est possible que l’attaque soit menée par une entité avec des capacités qui dépassent le domaine criminel, qui pourrait utiliser des informations qui ont été divulguées par les systèmes des entreprises attaquées dans le but de nuire et de perturber les activités de ces entreprises à l’avenir », souligne un expert sioniste.

Par ailleurs, le journal Yediot Aharonot a également rapporté que des hackers avaient visé trois sociétés actives dans le domaine du vaccin Covid-19 en Israël. Le site Web Globes a également écrit à cet égard que la cyberattaque avait été menée à partir d’un pays étranger.

Ces derniers mois, le taux de cyberattaques contre les organisations et entreprises israéliennes a augmenté. Il y a environ un mois, l’électricité a été coupée dans de vastes zones en Palestine occupée, notamment à Qods occupée, à Tel-Aviv, à Haïfa, à Ashdod, à Orakifa, à Netanya, à Rahofout et dans certaines colonies sionistes près de la bande de Gaza. Le régime sioniste a déclaré que cette coupure d’électricité était due à une cyberattaque.

Récemment, une cyberattaque contre la compagnie d’assurance sioniste « Shirbit » a divulgué les informations personnelles de milliers de sionistes, y compris certains hauts fonctionnaires du régime occupant Qods.

Mots clés