Jan 25, 2021 05:51 UTC
  • Un pétrolier

Un pétrolier iranien a été arraisonné par l’Indonésie. L’Agence de la sécurité maritime de la République d’Indonésie (Bakamla) a arraisonné deux pétroliers battant pavillon iranien et panaméen dans les eaux de Pontianak. Les deux pétroliers sont soupçonnés d’avoir effectué des transferts illégaux de pétrole, prétend la même source.

« Les résultats de l’inspection initiale montrent que les deux pétroliers sont baptisés MT Horse avec le drapeau iranien et MT Frea avec le drapeau panaméen », a déclaré le chef des relations publiques et du protocole de Bakamla, le colonel Wisnu Pramandita dans un communiqué reçu par CNNIndonesia.com, dimanche 24 janvier.

Wisnu a déclaré que les deux navires étaient surveillés par KN Marore-322. À ce moment-là, KN Marore était en train de mener des opérations de sécurité et de sûreté maritimes nationales.
« KN Marore a accidentellement détecté un contact radar silencieux alors que les navires avaient atteint leurs systèmes de navigation et radar », ajoute la source.
Selon Wisnu, les deux navires étaient soupçonnés d’effectuer des transferts illégaux de carburant. 
« Les deux pétroliers seront escortés à Batam pour mener une enquête plus approfondie », a-t-il ajouté. 

 

Mots clés