Jan 26, 2021 10:42 UTC
  • Irak: un autre convoi US visé

Les attaques contre les bases et convois américains se sont multipliées. Les Américains paient le prix de leurs implications dans les attaques terroristes.

Un convoi logistique américain a été visé hier soir dans la région de Batha dans la province Dhi Qar en Irak. C’est en effet le deuxième convoi militaire US à être attaqué, en ce lundi 25 janvier, sur le territoire irakien, le premier ayant été pris pour cible, quelques heures plutôt, sur l’autoroute Bassora-Nassiriya, selon des sources irakiennes qui n'ont pas donné de détails supplémentaires.

Au cours des derniers mois, les convois transportant des équipements logistiques pour les troupes américaines déployées sur des bases US en Irak faisaient l’objet, presque quotidiennement, des attaques à la roquette ou bien des attentats à la bombe ; des bombes placées en bordure des routes. Les convois US entraient en Irak pour la plupart, depuis des frontières syriennes (ouest) ou bien des frontières avec le Koweït (sud) en Irak.

Les Américains auraient dû effectuer et achever leur retrait d’Irak, le Parlement irakien ayant catégoriquement voté pour la fin de leur présence militaire en Irak. Or, le délai fixé au gouvernement du Premier ministre, Moustafa al-Kazimi pour expulser toutes les troupes américaines a déjà expiré.

Les forces américaines continuent à soutenir les résidus des groupes terroristes en Irak pour saper la sécurité et reprendre le contrôle des zones dont certaines sont situées dans la province de Salaheddine dans le nord de l’Irak.

Une source de sécurité irakienne a révélé que c’était par l’aide d’une puissance étrangère que Daech est parvenu à mener l’attaque contre les Hachd al-Chaabi à Salaheddine.

La source précise que l’attaque contre les forces de la 22e brigade des Hachd, dans le nord de Salaheddine, avait été planifiée directement par les Américains qui avaient aussi soutenu les terroristes dans l’exécution de l’opération.

« Les caméras thermiques des Hachd ont filmé, il y a quelques jours, l’atterrissage des hélicoptères américains dans la région montagneuse de Hamrin. Il semble que ces hélicoptères transportaient des armes et du matériel pour soutenir les groupes terroristes », a noté la source, citée par Al-Ahed News irakien, affirmant que Daech avait transféré diverses armes lourdes pour attaquer les unités militaires à Hamrin.

Dans la nuit du samedi 23 janvier, les daechistes ont attaqué les forces de la 22e brigade des Hachd aux alentours de la zone d'al-Aith dans la zone de Hamrin dans la province de Salahhedine. 11 combattants des Hachd ont été tués et 12 autres blessés.

 

Mots clés