Feb 07, 2021 19:13 UTC
  • Mossad: coup fatal de la Résistance

La Résistance palestinienne a réussi à découvrir et à neutraliser un complot du régime israélien. Les Brigades de Qods, branche militaire du Jihad islamique, ont récemment rendu publique une vidéo sur la découverte par leurs combattants des systèmes d’espionnage israéliens, placés dans différentes régions de Gaza. La vidéo, diffusée par la chaîne Al-Qods Al-Youm, montre pour la première fois les équipements d’espionnage israéliens, découverts par la Résistance palestinienne. 

« La lutte opposant la Résistance palestinienne au régime sioniste a diverses dimensions, dont celle du renseignement qui est aussi importante que la dimension militaire », rapporte la vidéo qui laisse constater les équipements d’espionnage posés par l’ennemi sioniste dans les régions stratégiques de Gaza afin de surveiller les activités de la Résistance. Tous ces équipements ont été découverts par les combattants des Brigades de Qods. Par le passé, les Brigades de Qods ont pu faire infiltrer des agents au sein du Service de sécurité intérieure israélien (Shabak), ce qui a largement discrédité ce service sioniste. 

Le 1er février, une source proche de la Résistance palestinienne, qui a préféré rester anonyme, a fait part de la destruction d’un drone israélien en plein vol dans le ciel de la bande de Gaza. 

La source n’a pas précisé quelle branche de la Résistance palestinienne a réussi à abattre le drone israélien qui avait pour mission d’enregistrer des images. La destruction de ce drone a été également confirmée par le site web israélien Kodkod. 

Israël tente, notamment après le récent exercice militaire des groupes palestiniens à Gaza, d’envoyer des drones dans cette région pour enregistrer des images et collecter des informations. Dans le même temps, les groupes de résistance palestiniens accumulent les capacités d’interception et de destruction de drones israéliens et c’est ce que les Israéliens, eux aussi, reconnaissent. 

Après la toute récente destruction d’un drone israélien dans le ciel de Gaza, Amir Bouchbout, analyste israélien, a déclaré : « Dans la conjoncture où notre armée reste les bras croisés, les groupes palestiniens développent leurs capacités militaires et de renseignement et interceptent et détruisent nos drones. C’est vraiment préoccupant ».

Selon certains experts, l’interception de ce drone par les systèmes de défense palestiniens, juste après l’exercice militaire des groupes palestiniens ayant impliqué des armes sophistiquées telles que les missiles sol-mer et les avions sans pilote, est en mesure de pousser les Israéliens à éviter toute confrontation militaire avec la Résistance palestinienne. C’est exactement la raison qui déçoit Israël pour lancer une nouvelle attaque contre le Liban. Les Israéliens ont reconnu, à maintes reprises, que les missiles de haute précision du Hezbollah étaient le facteur le plus important pour les décourager d’attaquer le Liban. 

Bref, trois facteurs empêchent le régime israélien de lancer une attaque d’envergure contre la Résistance palestinienne : 1- Les récentes agressions d’Israël visant la bande de Gaza ont fait preuve de l’incapacité de ce régime de déséquilibrer les rapports de force à son profit. 2- Les systèmes de défense antiaérienne d’Israël, notamment le Dôme de fer, se sont montrés de plus en plus inefficaces face à un essaim de tirs de roquettes. 3- Tel-Aviv reconnaît les capacités balistiques de la Résistance palestinienne, du Hezbollah et d’Ansarallah et se voit confronter à une impasse en raison de son incapacité pour faire face à ces capacités en croissance. 

Mots clés