Feb 11, 2021 15:07 UTC
  • Syrie: 1er clash Israël/Russie!

Il y a quatre jours la plus haute instance décisionnelle iranienne envoyait un massage à la Russie pour refonder les liens stratégiques Téhéran-Moscou qui, comme on le sait sont entrés depuis 2011 dans une phase nouvelle à la faveur d'une guerre sans merci lancée contre la Syrie et destinée à couper entre autres la voie du gaz russe a l'Europe et empêcher l'axe de la Résistance passer de l'étape militaire-politique a l'étape énergétique, ...

les sanctions US anti-Rėsistance accompagnant pas à pas les projets de guerre US. La lettre iranienne a Poutine semble avoir fait franchir une nouvelle phase à ce partenariat un deuxième cargo militaire iranien en l'espace de trois jours ayant atterri ces dernières heures à l'aéroport de Hmeimim. A en croire Avia.pro, il s'agirait d'un événement censé barrer la route à l'armée de l'air sioniste qui évite déjà en grande partie le ciel du sud syrienne et celui du Golan. 

Avia.pro du 10 février écrit : 

"Un autre avion cargo iranien est arrivé à la base aérienne de Hmeimim. Le refus d'Israël de respecter les accords aériens conclus plus tôt entre Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu a poussé la partie russe à prendre des contre-mesures contre le voisin de la Syrie, donnant ainsi à l'Iran la possibilité de transférer ses armes, ses missiles et ses armements tactiques à la République arabe syrienne par la base aérienne de Hmeimim." 

Et le site d'ajouter : "Il y a quelques heures, au moins un deuxième avion cargo iranien a atterri sur le territoire d'un aérodrome militaire russe dans la province de Lattaquié, qui, selon des sources israéliennes, pourrait transporter librement ses missiles et autres armes jusqu'aux frontières d'Israël. La mesure empêche Israël de frapper les entrepôts d'armes iraniennes de Syrie, Israël ne pouvant rien faire contre les forces iraniennes a Hmeimim, toute agression entraînant immédiatement une réponse russe." 

C'est sans appel et propre à mettre sens dessus dessous l’entité sioniste. Dans la nuit de mercredi a jeudi 11 février, le ministère russe de la Défense a fait état d’une attaque aux missiles contre la base aérienne russe dans la province de Lattaquié, située à l’ouest syrien.

L'attaque a eu lieu le mercredi a l'aide des roquettes a longue portée missiles que la DCA du ministère russe de la Défense installée à la base a repoussé royalement. 

L'attaque est survenue depuis l'intérieur du territoire de la province d'Idlib où sont retranchés des groupes terroristes et armés, soutenus par la Turquie. Mais personne ne doute que l'action est totalement coordonné avec un Israël dont le ministre de la Guerre Gantz s'entretenait juste avant avec son homologue russe de l'Iran et de la Syrie. 

L’attaque n'a fait aucune victime et n'a pas causé de dommages à la base russe. Ce qui veut dire que le vol militaire iranien reste totalement intact et que le flux d'acheminement d'armes vers le Golan occupé front de combat contre Israël s'accélère. 

Au fait l'attaque a été un fiasco total à la fois pour Israël et la Turquie mais encore pour les USA de Biden dont le ministre de la Défense Austin a juré de mettre à la porte du Moyen Orient la Russie. En effet, deux drones de combat américains avaient été repérés le mardi 9 février dans le ciel du gouvernorat d’Idlib, situé dans le nord-ouest de la Syrie où plusieurs groupes terroristes se sont nichés.

Une vidéo a été mise en en ligne montrant les drones se croisant au-dessus du centre-ville d'Idlib. La vidéo montre également un drone de combat turc Bayraktar TB2 qui volait à proximité.

Les deux drones américains, tous deux MQ-9 Reapers, semblaient être armés de missiles AGM-114 Hellfire. Il semble que des drones avaient eu pour mission de collecte de renseignements. 

En août dernier, une paire de drones américains s’est écrasée à la suite d’une collision en vol en Syrie, détruisant les deux engins, a rapporté le Military Times. La cause et les circonstances les sources l'ont tu mais les missiles sol-air de la Résistance ne semblent pas y avoir été étrangers. 

TASS a rapporté la conversation téléphonique entre le ministre israélien de la Guerre et le ministre russe de la Défense, conversation qui fait suite au message iranien au Kremlin. Vu l'ampleur de la défaite de l'attaque du 10 février contre Hmeimim la réponse de Choïgou semble avoir été claire à la demande de Gantz... fin de la neutralité russe en Syrie et face à  Israël.

La Russie a mis en garde Israël contre les mesures ayant des conséquences dangereuses pour l’Asie de l’Ouest.

Le ministère israélien de la Guerre n'a publié jusqu'à présent aucun communiqué sur cette conversation téléphonique.

Mots clés